MLB Sport US

[2/30] Preview MLB : Kansas City Royals, toujours rien à l’horizon

La saison démarre avec un temps de retard mais après de longues négociations, les parties se sont mis d’accord pour une convention, permettant le lancement des hostilités. Pendant les entraînements du printemps, les franchises risquent de réaliser les derniers mouvements pour compléter leur effectif. Une période assez courte pour se mettre en place. Jusqu’à l’opening day, la rédaction du CCS vous propose une fiche sur chaque équipe. Aujourd’hui, les Royals de Kansas City toujours dans le développement de leurs jeunes joueurs.

L’histoire de la franchise:

Après le départ en 1968 des Athletics de Kansas City pour la ville d’Oakland, la ville de l’Etat du Missouri se retrouve sans équipe. Mais dès l’année 1969, Kansas City récupère une franchise grâce à l’expansion et ainsi naissent les Royals.

Depuis leur existence, les Royals ne comptent pas moins de 7 titres de division (1976, 1977, 1978, 1980, 1984, 1985, 2015) mais également 2 World Series lors des années 1985 et 2015.

On compte 3 joueurs des Royals présent aux Hall of Fame : Orlando Cepeda, Harmon Killebrew, Gaylord Perry.

Intersaison : un hiver calme !

Les Royals possèdent l’un des Farms System (Rookies) les plus prometteurs de toute la ligue avec plusieurs jeunes joueurs classés dans le top 100 des rookies. Ainsi, le front-office s’est clairement tourné vers une politique de reconstruction sur la jeunesse pour ramener les Royals vers le haut. Une stratégie qui peut savérer payante mais qui demande beaucoup de temps et de patience.

Au niveau des arrivées dans la période des agents libres, les Royals se sont montrés étonnamment très calmes avec seulement les arrivées de Daniel Mengden et Jason Freeman, 2 lanceurs, qui sont venus étoffer la rotation et le bullpen. Mais pour le reste rien d’autre à se mettre sous la dent pour les supporters de la franchise de Kansas City. Ils n’auront pas l’occasion d’acclamer d’autres nouveaux pour le prochain Opening Day. Le front-office mise beaucoup sur la stabilité. Souvent annoncés dans des trades avant le lock-out, les 2 cadres Whit Merrifield et Salvador Perez devraient rester aux Royals.

Un œil sur l’effectif : Perez et Merrifield, les arbres qui cachent la forêt

Kansas City n’est pas réputée pour sa grande qualité d’effectif, en atteste son avant-dernière place dans sa division en 2021. C’est un groupe qui possède beaucoup de lacunes, notamment au lancer avec une rotation relativement faible et un bullpen qui a peu d’impact sur les matchs. Le seul lanceur à sortir son épingle du jeu est Scott Barlow, le releveur star des Royals, qui a fini la saison 2021 avec un ERA inférieur à 3.00.

Le lanceur star Scott Barlow (Keith Gillett / Icon Sportswire via Getty Images)

En ce qui concerne l’infield et l’outfield, cela reste un effectif convenable pour la MLB bien que l’outfield reste un peu vieillissant et en manque de talent avec Brian Dozier et Andrew Benintendi. En revanche, l’infield semble être le secteur le plus fourni des Royals avec des joueurs comme Whit Merrifield, Carlos Santana, Adalberto Mondesi ou Nicky Lopez. Cela reste des joueurs vieillissants mais qui sont toujours solides.

Le joueur à suivre de la rédaction : Nicky Lopez

C’est le bonhomme à suivre chez les Royals. Le SS de 27 ans est apparu comme l’un des hommes forts l’an dernier pour l’effectif de Kansas City. Rapide, bon batteur, excellent voleur de base, il a bon nombre de qualités pour devenir un taulier à son poste. Une puissance encore faiblarde (2 HR en 2021), ce qui ne l’a pas empêché d’être à une moyenne de 0.300 à la batte. Voilà l’axe de progression de Nicky Lopez, devenir plus décisif.

(The Canadian Press)

Le pronostic de la rédaction :

C’est compliqué d’imaginer les Royals jouer autre chose que la 4ème place au maximum. Les lacunes au pitching n’ont pas été comblées. L’outfield reste faible et vieillissant et l’infield ne pourra pas corriger tous les défauts durant la saison. Les fans des Royals doivent s’armer de patience et croire en la jeunesse. Des jours meilleurs arriveront bientôt à Kansas City.

Retrouvez les autres Preview dans cette division centrale de la ligue américaine:

[1/32]Preview MLB: Cleveland Guardians, nouveau nom, nouvelle ère?

(3 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :