A l'affiche MMA

Paul Craig, L’Outsider des -93 kg

Un des combats de la carte préliminaire de « l’UFC London » mettra en lumière un combat qui opposera le « gatekeeper » de la catégorie des -93 kg l’Ukrainien Nikita Krylov à l’outsider de cette catégorie, l’Écossais Paul Craig dans un combat qui pourrait facilement être en co-main event.
Combattant sous estimé et jugé peu charismatique, Paul Craig est pour le moment mis « dans l’ombre » par l’UFC malgré des exploits uniques avec des victoires sur des combattants qui n’ont jamais perdu contre d’adversaires que Paul Craig lui-même.
Cet événement est une occasion pour lui de sortir de l’anonymat et de montrer qu’il a « son mot à dire » pour la ceinture de cette catégorie.

Un combattant très sous estimé

Arrivé à l’UFC en 2016 en étant invaincu aussi bien en amateur qu’en professionnel, avec une fiches de 8 victoires et aucune défaite ( en professionnel ).
Paul Craig a remporté tous ses combats avant la limite ( dont sept sur huit par soumission ) avant d’arriver à l’UFC, et a été champion de deux organisation qui sont : Le FightStar et le BAMMA
Il a également un palmarès en Jiu Jitsu Brésilien au niveau national, il a été médaillé de plusieurs compétitions juste avant d’intégrer l’UFC.

Son jeu au sol et particulièrement sur le dos est redoutable. Capable de finaliser aussi bien en triangle qu’en clé de bras, la précision de son placement alliée avec la pression exercé rendent ses soumissions extrêmements efficaces et léthales. Il est également capable d’immobilier son adversaire et d’enclencher un « ground and pound inversé », c’est à dire en étant sur le dos, c’est d’ailleurs comme ça qu’il a remporté son dernier combat après avoir brisé le bras de son adversaire. Depuis 2019 et son combat avec Mauricio Shogun Rua, il a également améliorer son striking.

Malgré des débuts assez timides à l’UFC avec deux défaites par KO/TKO contre Khalil Rountree et Tyson Pedro lors de ses trois premiers combats. Il signe sont premier exploit face à Ankalaev qu’il soumet à Londres en 2018 alors qu’il reste 1 seconde et qu’il perdait le combat.
Par la suite, il alterne 2 victoires et 2 défaites avant d’enchainer sa série de 5 victoires sans défaites, le seul combat non remporté étant contre la légende Mauricio Shogun Rua qui s’est terminé par un « draw » ( match nul ), par la suite Paul Craig a remporté le match revanche contre ce dernier par TKO au 2e round, mettant fin à la « resurgence » de ce dernier.

Dans son combat contre Nikita Krylov, il fera encore figure d’outsider car les bookmakers le donnent pas favori.

Le briseur d’invincibilité

Magomed Ankalev, Jamahal Hill ou encore Kennedy Nzechukwu n’avaient pas encore connu la défaite avant de croiser la route de Paul Craig. Ce dernier à aujourd’hui à son palmarès chacun de ces noms avec des victoires spéctaculaires à chaque fois. On se souvient par exemple du bras cassé de Jamahal Hill ou de la victoire par triangle à la dernière seconde contre Ankalaev.
Ces derniers ont à l’heure actuelle comme seule défaite à leur palmarès le nom de Paul Craig.

Actuellement sur une série de 5 combats sans défaite, avec des victoires sur : Vincius Moreira, Gadzhimurad Antigulov, Mauricio Shogun Rua et Jamahal Hill. Il peine encore à être considéré à sa juste valeur par l’UFC.

En cas de victoire sur Nikita Krylov à Londres, il pourrait jouer les troubles fêtes chez les prétendants et déjouer les pronostiques comme il a l’habitude de faire.

Capable du meilleur comme du pire

Malheureusement, si il a accompli de véritables exploits en battant ( et même en finalisant ) des adversaires que personnes n’avaient réussi à vaincre auparavant. Il a connu la défaite face à des adversaires de « seconde zone » comme Alonzo Menifield ou Jimi Crute, considéré comme d’un niveau bien inférieur à ceux cités précedemment.

C’est aussi pour cela que l’UFC a du mal à définir réellement sa place au sein de la catégorie des -93 kg.
On peut dire sans se tromper qu’il fait figure d’outsider dans cette catégorie, et que c’est un combattant qui ne sera jamais considéré comme le favori face à un top mais qui a toutes ces chances de l’emporter contre n’importe qui. D’autant que dernièrement on a pu voir une amélioration marquée de son striking contre Mauricio Rua contre qui il a bien tenu tête dans ce domaine alors que ce dernier est un spécialiste du pied poing. Cela fait de lui aujourd’hui un combattant complegt techniquement dans tous les domaines.

Aujourd’hui à l’âge de 34 ans, son tour viendra maintenant ou ne viendra probablement pas. On peut considérer qu’il est à l’apogée de sa carrière et de son art. Le combat face à Nikita Krylov sera déterminant pour lui et pourrait le propulser « d’inconnu » à celui de prétendant au titre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :