A l'affiche Draft NFL NFL Sport US

Draft NFL 2022 : Kenyon Green (OL), Pas du tout en finesse

La draft NFL 2022 se rapproche. Comme chaque année, les différentes franchises NFL vont pouvoir à tour de rôle piocher parmi les différents talents universitaires qui se présenteront. Entre le 28 et le 30 Avril prochain, dans la cité de tous les vices à Las Vegas, 250 joueurs et 32 franchises auront le bonheur de voir leur histoire basculer, pour le meilleur ou pour le pire. Car oui, la draft contient toujours son lot de surprises. Et pour appréhender au mieux tous les choix plus ou moins douteux qui seront fait ce soir-là, le CCS revient avec ses fiches personnelles sur les futures stars, les bons coups et les joueurs à suivre pour les années à venir en NFL.

Kenyon Green

  • 1m95
  • 146 kg
  • 15 mars 2001 – 21 ans
  • Texas A&M
  • Junior
  • 5 étoiles 247 Sports – 15e National – 3e OT – 1er dans l’état du Texas

Forces

Puissance

Lorsqu’on s’aligne en face à de Kenyon Green, il faut s’attendre à se faire bouger. Le Lineman Offensif d’A&M aborde chaque snap avec agressivité et violence, et son profil physique et explosif lui permet de déraciner ses adversaires. Véritable buffle, il cherche le contact et perdra rarement l’épreuve de force. Il opère avec une allure large, les pieds bien écartés pour générer la puissance nécessaire.

Dans le jeu de passe, il est ainsi difficile à bouger et son ancrage face au bullrush est excellent. Dans le jeu de course, il est capable de repousser efficacement son vis-à-vis afin de créer des brèches. Sur les combo blocks (double team avant de passer au second rideau) on note une légère tendance à ne pas assez s’affirmer sur le premier afin d’aider son partenaire.

Aligné en Left Guard
Aligné en Left Guard

Green est l’archétype du mauler. Il facilite grandement le jeu de course par sa faculté à créer du mouvement sur la ligne. Si sa technique manque de raffinement, ses aptitudes physiques sont suffisantes pour en faire un impact player dès son arrivée en NFL. Le polyvalent OL s’est épanoui dans le schéma inside zone des Aggies ces dernières saisons mais semble tout à fait prêt pour assumer d’autres styles de blocs. Il peut en effet décrocher efficacement ou punir les bloqueurs dans l’espace.

Aligné en Right Guard cette fois-ci

Lorsque Green est attaqué, sa force lui permet de supporter et d’absorber le contact efficacement. Il peut ancrer face au bullrush adverse et, lorsqu’il replace bien ses pieds, et très difficile à bousculer. L’action ci-dessus l’illustre bien, son adversaire arrive avec de l’élan et de mauvaises intentions, mais passé le premier choc, c’est bien le Lineman d’A&M qui contrôle le mouvement.

Mean Streak

Un bon Lineman Offensif se doit d’être méchant. Les hommes des tranchées ne sont pas là pour tenir le bon rôle et briller sous le feu des projecteurs. Ils sont là pour intimider, donner le tempo physiquement. Il faut donc de la puissance certes, et on l’a vu, Green en possède. Mais il faut aussi avoir l’attitude qui va avec. Cela se voit d’abord dans le jeu de course, où le lineman bloque jusqu’au coup de sifflet, comme dans le jeu de passe. L’un des aspects plaisants de son jeu est en effet sa volonté constante de « chercher du travail » lorsqu’il n’est pas attaqué en pass pro. C’est un joueur alerte qui essaie constamment de rendre la vie plus facile pour ses coéquipiers.

Aligné en Right Guard
Aligné en Right Guard

Green est ce que les américains aiment appeler un « tone setter ». Comprenez par là qu’il possède une agressivité communicative et qu’il peut la transmettre au reste de la ligne, améliorant ainsi les performances de l’unité. Cette capacité à être non seulement bon à son poste mais aussi à rayonner sur les 4 autres linemen est un marqueur des OL draftés haut.

Polyvalent

Vous l’avez peut-être aperçu sur les vidéos, Green est à l’aise partout sur la ligne. Arrivé à College Station en tant que recrue Tackle 5 étoiles, il a passé le plus clair de son temps sur les postes de Guard mais a pu revenir sur l’extérieur à de multiples reprises. C’est simple, à part Center, Kenyon Green a joué à tous les postes de ligne offensive et s’est montré à son avantage sur chacune d’elle. Green fait plus que dépanner, son adaptation d’un poste à l’autre est instantanée.

Avec le nombre de blessures sur ces postes en NFL, avoir un lineman capable de switcher sur 4 postes sans baisser en qualité est un atout qui a beaucoup de valeur.

Faiblesses

Technique inconstante

Le métier d’Offensive Lineman est tellement difficile. C’est un poste où l’excellence doit être répétée tout au long du match. Pas le droit à l’erreur. Car une erreur peut ruiner tout un match jusqu’ici excellent. Aussi les joueurs doivent s’atteler à parfaire leur technique afin de rester en contrôle tout au long du match, quelque soit la situation. A ce jeu-là, Green reste perfectible. Quelques exemples :

Aligné en Left Guard

Nombreux sont les coaches de la ligne offensive qui militent contre le punch à deux mains, et cette action en est un excellent exemple. C’est une technique trop « quitte ou double » pour une position qui doit avant tout sécuriser. Si le punch atterrit sur sa cible, le lineman adverse a toutes les chances d’être stoppé dans sa course et de perdre son élan. Mais comme on le voit ici, il ne faut pas se rater, sinon c’est une pénétration instantanée pour la défense. Cela montre bien le joueur qu’est Green à l’heure actuelle : violent, agressif mais avec le risque que cela peut engendrer.

Aligné en Right Guard

Sur cette situation, Green ne replace pas bien ses pieds afin de garder une bonne position sur le rusher adverse. Si on ralentit l’action, on le voit se faire complètement lever par le bullrush adverse. A ce moment-là, ses pieds restent coincés au sol au lieu de glisser pour garder une base bien large. Green reste donc en déséquilibre et le LB en profite pour lancer un deuxième mouvement en « counter » afin de finir l’action.

Cette résistance aux « counters » est également un élément à peaufiner pour Kenyon Green, qui se contente trop souvent de l’impact initial pour stopper ses adversaires.

Combine décevant

On pensait tenir en Green un prospect athlétique, comme en témoigne son statut d’ancien 5 star. Que ce soit en tant que Guard ou Tackle, la performance plus que moyenne du Lineman au Combine NFL 2022 a mis du doute sur ces attentes. En témoigne son Relative Athletic Score (un atout très pratique pour juger le profil athlétique d’un joueur):

Au vu de ses performances, Kenyon Green est un prospect moyennement athlétique à l’intérieur et même déficitaire sur l’extérieur de la ligne. Bonne nouvelle cependant, son envergure et la taille de ses bras est excellente pour un OT et permet de continuer à espérer un possible replacement en RT si nécessaire.

Prédiction draft : Fin de premier tour

Une équipe qui sera intéressée : Pittsburgh Steelers

Si les Steelers veulent vraiment tenter l’expérience Mitch Trubisky, la ligne offensive devra être améliorée. Avec son profil polyvalent et puissant, Green permettra aux hommes d’aciers de mettre les 5 meilleurs Linemen sur le terrain chaque semaine. La ligne offensive de Pittsburgh a besoin de plus que cela pour retrouver sa dominance passée, mais l’ajout de Green participerait à la rendre plus équilibrée.

La note du CCS : Tier A

Encore incomplet et parfois naïf techniquement, Green apporte de la puissance et du caractère. L’équipe qui le draftera aura le luxe de l’installer où elle le souhaite sur la ligne, et de le faire bouger au grès des blessures et des absences. S’il apprend à mieux coordonner ses pieds avec ses mains, il y a peu de doutes que Kenyon Green puisse un jour devenir un des 10 meilleurs Guard en NFL.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :