Non classé

[6/30] Preview MLB : Les Pirates de Pittsburgh, une équipe toujours en reconstruction

La saison démarre avec un temps de retard mais après de longues négociations, les parties se sont mis d’accord pour une convention, permettant le lancement des hostilités. Pendant les entraînements du printemps, les franchises risquent de réaliser les derniers mouvements pour compléter leur effectif. Une période assez courte pour se mettre en place. Jusqu’à l’opening day, la rédaction du CCS vous propose une fiche sur chaque équipe. Aujourd’hui, les Pirates qui poursuivent leur reconstruction autour de leurs jeunes.

L’histoire de la franchise :

La franchise de Pittsburgh est l’une des plus emblématiques dans l’histoire de la MLB. Si depuis quelques saisons, les résultats ne sont pas ceux escomptés, les Pirates peuvent se vanter d’avoir l’un des palmarès les plus fournis de la ligue. 

Ainsi 5 World Séries ont été remporté depuis la création de la franchise en 1882. Des titres acquis en 1909, 1925, 1960,  1971 et un dernier en 1979. Du côté des trophées de champion de ligue nationale, les Pirates en ont remporté 9 en 1901, 1902, 1903,1909, 1925, 1927, 1960, 1971 et 1979. Une éternité que Pittsburgh n’a pas connu les sommets mais elle a eu l’occasion de vivre de formidables périodes avec des joueurs vedettes. Parmi les joueurs marquants, Pie Traynor, Paul Waner, Willie Stargell, Honus Wagner ou encore le légendaire Roberto Clemente ont porté les couleurs des Pirates. 

Intersaison : La fin d’un cycle aux Pirates

Les Pirates n’ont pas pour ambition de jouer les premiers rôles lors de cette saison à venir dans la division centrale. Les mouvements ont été peu nombreux et le management s’est contenté de laisser partir quelques joueurs pour faire de la place aux jeunes. Ainsi, avant le Lock Out, Chad Kuhl, Colin Moran ou encore Steven Brault n’ont pas été conservés. Le premier a signé chez les Rockies, le second pourrait revenir rapidement au PNC Park en tant que joueur des Reds tandis que Brault devrait revenir avec les Cubs. Par ailleurs, Jacob Stallings a été échangé en échange de prospects et Zach Thompson aux Marlins. Des joueurs majeurs ces dernières saisons. Ces départs marquent un nouveau cycle. 

Ben Cherington continue de mettre en place ses pions pour faire progresser ses jeunes avec des moyens réduits. Jose Quintana, Daniel Vogelbach et Yoshitomo Tsutsugo ont signé pour une année de contrat pour apporter de l’expérience. Pour le reste, l’intersaison a été calme sans grand mouvement. 

Un oeil sur l’effectif : Un effectif en reconstruction sans gros noms

L’effectif des Pirates ne fait pas forcément rêver les observateurs. La franchise a perdu ses derniers cadres que ce soit au lancer ou à la frappe. Seuls restent des joueurs comme Bryan Reynolds, Ke’Bryan Hayes ou encore Kevin Newman. Des frappeurs attendus pour prendre le leadership offensivement. Si la présence de Reynolds n’est pas encore garantie puisque le joueur passe par l’arbitrage, Ke’Hayes est attendu sur une saison entière pour montrer tout son talent offensif et défensif. 

Bryan Reynolds devrait une nouvelle fois être le joueur le plus productif dans cette équipe. All Star la saison dernière, il tentera de faire aussi bien que c’est .302 au baton, ses 90 RBI et ses 24 HR. Une saison confirmant tout son talent. Même si son avenir est toujours en suspens en raison de sa valeur dans le cadre d’un échange et l’envie du joueur de champ extérieur de jouer les playoffs, il peut s’inscrire encore dans la durée à Pittsburgh avec un projet plus abouti. 

Bryan Reynolds ( Joe Sargent / Getty Images )

Daniel Vogelbach est l’une des dernières pièces ajoutées à la frappe pour les Pirates. Loin de son niveau de 2019 avec une perte de puissance au bâton, il n’en reste pas moins un bon frappeur et pourrait rendre des services au poste de DH pour laisser Tsutsugo évoluer en première base.

Sur la rotation, Zach Thompson et José Quintana sont fortement attendus pour mener les lanceurs partants du côté de Pittsburgh. Des joueurs acquis récemment et qui auront la lourde tache de renforcer un secteur fragile ces dernières saisons. Mitch Keller est lui aussi sous pression. Depuis ses débuts, il alterne le bon et moins bon. Il a du mal à être régulier et prend souvent l’eau lorsque les manches ne tournent pas en sa faveur. Les Pirates n’ont pas beaucoup d’options chez les lanceurs mais le joueur originaire de l’Iowa devra montrer un tout autre visage s’il veut s’inscrire dans la durée chez les Pirates. 

Dillon Peters pourrait lui aussi intégrer la rotation. Intéressant sur ses sorties en tant que releveur la saison passée, il pourrait passer le mur et prendre une place en tant que lanceur de départ. Du côté du Bullpen, Chris Stratton a évité l’arbitrage en s’entendant avec le management sur un nouveau contrat. Il est l’un des releveurs attendus pour confirmer son rôle. David Bednar devrait être le closer des Pirates pour cette saison. 

Les Pirates risquent de faire monter quelques prospects cette saison avec Oneil Cruz ou encore Contreras qui pourraient continuer leur développement dans la grande ligue après des débuts remarqués la saison passée. Travis Swaggerty et Diego Castillo sont aussi pressentis pour avoir une opportunité. 

Un effectif pas forcément flamboyant et loin de pouvoir jouer les premiers rôles mais ils ont des arguments pour enflammer le PNC Park. 

Le joueur à suivre de la rédaction : Ke’Bryan Hayes

Derrière Reynolds, c’est probablement le joueur le plus attendu dans l’effectif de départ des Pirates. Si Oneil Cruz a montré de belles choses en fin de saison dernière, il n’est pas encore assuré d’une place permanente dans l’effectif des Pirates. Ainsi, c’est Hayes qui a la lourde tâche de représenter le système des prospects de la franchise de Pittsburgh. Pour sa troisième saison dans la grande ligue, il est surtout attendu sur une saison entière. 

Ke »Bryan Hayes ( PC )

Après avoir été lancé en 2020 pendant la pandémie, l’année 2021 devait être celle de l’envol. Malheureusement quelques pépins physiques ne lui ont permis que de disputer 96 rencontres pour 38 RBI et un pourcentage au bâton de .257. Des statistiques en deçà de ses capacités offensives. Il peut largement mieux faire et si son corps tient,  il peut incarner l’avenir de la franchise. 

Il ne faut pas négliger son apport défensif en troisième base avec une bonne détente. Il est l’un des joueurs qui peut clairement incarner l’avenir de cette franchise en cas de confirmation cette saison.

Le pronostic de la rédaction :

Malheureusement pour les fans des Pirates, l’équipe aura du mal à prétendre aux premières places. Dans un scénario ultra favorable, elle peut espérer jouer la quatrième place de cette division centrale mais elle reste quand même plus proche de la dernière. L’heure est au développement et la reconstruction. Les prospects commencent à affluer et il est probable que d’ici deux/trois saisons, les Pirates puissent commencer à prétendre à plus. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :