Draft NFL NFL Sport US

Draft NFL 2022 : Ahmad Gardner (CB), Sauce pickant

La draft NFL 2022 se rapproche. Comme chaque année, les différentes franchises NFL vont pouvoir à tour de rôle piocher parmi les différents talents universitaires qui se présenteront. Entre le 28 et le 30 Avril prochain, dans la cité de tous les vices à Las Vegas, 250 joueurs et 32 franchises auront le bonheur de voir leur histoire basculer, pour le meilleur ou pour le pire. Car oui, la draft contient toujours son lot de surprises. Et pour appréhender au mieux tous les choix plus ou moins douteux qui seront fait ce soir-là, le CCS revient avec ses fiches personnelles sur les futures stars, les bons coups et les joueurs à suivre pour les années à venir en NFL.

Ahmad « Sauce » Gardner

  • 1m88
  • 85kg
  • 31/08/2000 – 21 ans
  • Junior
  • Cincinnati
  • 3 étoiles 247 Sports – 1672ème joueur national – 163ème CB – 41ème Michigan

Contexte 2021

Quel saison encore une fois pour les hommes de Luke Fickell. Ce que les joueurs des Bearcats ont accompli est immense, ils se sont hissés en demi-finale des CFP. Une anomalie pour une équipe de la conférence American. En 2020 déjà, ils étaient passé si près, il aura fallu patienter encore un an pour avoir accès à ce droit. Alors certes lors de ce match Alabama était bien trop fort et mis un terme à la saison de Cincinnati sur cette seule défaite (Bilan final 13-1) mais, cette année, les Bearcats ont soulevé des montagnes et les foules pour en arriver là. Bravo messieurs.

40 plaquages – 5 pour perte – 3 sacks – 3 interceptions – 4 passes défendues

La ligne de stat est bien noircie pour Ahmad Gardner, comme à son habitude pourrait-on dire. En effet depuis son arrivée à la faculté en 2019, Gardner a toujours répondu présent sur le terrain, et les statistiques s’en ressentent, à l’image ses 3 interceptions annuelles, et sa moyenne de plus de 5 passes défendues par saison. Mais le plus impressionnant n’est pas là, non. Sauce n’a tout simplement jamais connu la défaite en end zone. En 3 ans, aucun WR du pays n’a réussi à lui marquer un touchdown sur le coin de la figure. Appétissant.

Forces

Longueur

Comme beaucoup de prospects pressentis pour être repêchés sur le haut de la draft, Gardner a des qualités physiques supérieures à la moyenne. Chez le cornerback des Bearcats, c’est sa longueur qui lui confère un avantage face à ses adversaires. Cette longueur dans ses bras notamment lui permet de couvrir une plus grande zone en défense de passe mais aussi d’intervenir plus efficacement quand le ballon se retrouve dans les airs. Une qualité qui ne s’apprend pas et forcément, un trait recherché par n’importe quelle équipe NFL.

Fluidité

De facto les « grands » cornerbacks sont catégorisés comme des joueurs excellents pour défendre la balle dans les airs mais plus faibles pour suivre en homme à homme les receveurs capables de courir des tracés avec des changements de direction soudains. Ce n’est absolument pas le cas pour Ahmad. La fluidité dans ses hanches et sa coordination sur le bas du corps sont totalement anormales pour un être de sa taille. Grâce à ces capacités physiques et techniques, car elles résultent aussi d’un travail de longue haleine, Sauce se transcende lorsqu’il faut défendre en homme à homme et suivre n’importe qui, n’importe où sur le terrain.

Ahmad Gardner, premier à passer

Lectures et intincts

Comme si cela ne suffisait pas, Ahmad Gardner a aussi la tête bien faite. Ses lectures sont propres, il élimine bien les routes des receveurs adverses en scrutant attentivement leurs déplacements, que ce soit en homme ou en zone, pour arriver à une décision finale souvent adéquate. Lorsqu’il s’assoit dans sa zone sur des schémas plus conservateurs, sa progression est bonne et il arrive à déchiffrer les yeux du quarterback adverse. Cerise sur le gâteau, ses instincts pour trouver et jouer le ballon dans les airs même de dos sont excellents, un talent naturel qui fera saliver les coordinateurs défensifs.

Ahmad Gardner en bas de votre écran, lecture et interception en zone

Faiblesses

Burst/accélération

Il arrive parfois que Gardner ait du mal à suivre un adversaire sur les premiers pas dès le snap du ballon sur une défense en homme à homme. Son accélération est moyenne et il est possible de le voir surpris sur des releases toniques et courtes. Néanmoins sa vitesse de récupération est excellente et lui permet de rattraper son retard rapidement sur des tracés profonds. Un moyen de compenser nécessaire et souvent suffisant.

Ahmad Gardner en rouge en haut de votre écran

« grabby« 

Il y a un petit défaut dans le jeu de Gardner, cette propension à mettre les mains un peu trop longtemps ou au mauvais endroit sur ses adversaires. Si l’arbitrage un peu plus laxiste du CFB n’a pas donné lieu à une multitude de flags, l’échantillon est assez conséquent pour savoir dorénavant que ce trait deviendra plus problématique en NFL. Un aspect à corriger immédiatement mais rien d’impossible bien sûr.

Prédiction draft : Première partie de premier tour (5-20)

Une équipe qui sera intéressée : New York Jets

Les Jets avec leur choix en 10ème position seraient bien inspirés de sélectionner Ahmad Gardner. Sauce a le potentiel de rappeler aux fans des Jets un certain Darrell Revis, célèbre pour être laissé seul en un contre un face au meilleur receveur adverse. C’est le destin qui attend Ahmad, celui d’un premier tour de draft et encore plus d’un Top 10. En tout cas toutes les qualités sont réunies pour réussir ce défi dans la grosse pomme, en grand besoin d’un lockdown corner depuis trop longtemps maintenant.

La note du CCS : Tier A

Ahmad Gardner se présente à la draft avec une ÉNORME pancarte au dessus de la tête : « celui qui n’a jamais encaissé un seul touchdown » ses qualités et son niveau de jeu depuis maintenant trois ans, font pour beaucoup de lui le CB1 sur les boards. A lui d’exporter toutes ses promesses en NFL pour les faire devenir réalités.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :