Draft NFL NFL Scouting

Draft NFL 2022 : Jordan Davis (NT), le fléau

La draft NFL 2022 se rapproche. Comme chaque année, les différentes franchises NFL vont pouvoir à tour de rôle piocher parmi les différents talents universitaires qui se présenteront. Entre le 28 et le 30 Avril prochain, dans la cité de tous les vices à Las Vegas, 250 joueurs et 32 franchises auront le bonheur de voir leur histoire basculer, pour le meilleur ou pour le pire. Car oui, la draft contient toujours son lot de surprises. Et pour appréhender au mieux tous les choix plus ou moins douteux qui seront fait ce soir-là, le CCS revient avec ses fiches personnelles sur les futures stars, les bons coups et les joueurs à suivre pour les années à venir en NFL.

Jordan Davis

  • 1m98
  • 105kg
  • 12/01/2000 – 22 ans
  • Senior
  • Georgia
  • 3 étoiles 247 Sports – 424ème joueur national – 29ème DT – 15ème Caroline du Nord

Contexte 2021

« Georgia, Georgia… i said Georgia« . C’est une saison quasi parfaite qu’on proposait les joueurs de l’université de Géorgie. Quasi, car avec une seule ombre au tableau, la défaite contre Bama pour couronner le vainqueur de la SEC. Mais la revanche fut en contrepartie terrible, les hommes de Kirby Smart écrasant ceux de Nick Saban lors du College Football Championship, plus haut trophée collectif du football universitaire aux États-Unis. Cette saison à 14 victoires pour 1 défaite, Georgia la construite sur une défense de fer, impassable à tous les niveaux et probablement déjà la meilleure que l’on pourra observer sur la décennie.

32 plaquages – 5 pour perte – 2 sacks – 1 passe défendue

Il est difficile de quantifier l’impact d’un Defensive Tackle encore plus d’un Nose Tackle sur les fiches statistiques. Pourtant Jordan Davis arrive à gratter quelques chiffres sur sa feuille, mais là n’est pas le plus important. Ce qui est à noter chez le monstre de Géorgie c’est plutôt sa production constante et ce depuis son année freshman. Une constance annuelle qui montre une répétabilité des performances sur des périodes longues, une condition sine qua none pour devenir un bon NT en NFL. Ce qui n’est pas dit dans les stats néanmoins, c’est la faculté de Davis à libérer de l’espace pour ses coéquipiers en attirant, 2 ou 3 joueurs sur lui seul, mais les tapes sont là pour remédier à ce problème.

Forces

Goliath

Jordan Davis est une anomalie terrestre. Un homme si grand, si lourd ne devrait JAMAIS (je répète) JAMAIS être capable de se déplacer aussi vite, de sauter si haut et si loin. Pour dire cela dans des mots simples, Jordan Davis est un monstre physique jamais vu auparavant. Sur l’image ci-dessus vous pouvez observer un modèle statistique (réalisé par Kent Lee Platte @Mathbomb) qui classe chaque trait athlétique mesuré au combine et au Pro Day de 0 à 10 qui correspondent aux percentiles du joueur face à ces homologues depuis 1987. Jordan Davis obtient une note générale de 10, le score parfait ce qui le classe comme le DT numéro 1 sur 1325 joueurs à son poste.

Puissance

Bien, comme vous pouvez l’imaginer donc, la dominance physique de Jordan Davis se traduit facilement sur le terrain. Elle est fortement visible grâce à sa puissance pure qui lui permet de détruire l’intérieur de ligne avec une aisance déconcertante. Si un OG ou un OC a un appuis mal placé c’est souvent déjà trop tard face au golgoth des Bulldogs.

Run Defense

Jordan Davis a tout l’attirail du parfait « run stopper » d’exception en NFL. Il est impossible à bloquer en un contre un ou même en deux contre un, il ne perd jamais son ancrage au sol et arrive à se désengager de n’importe qui pour aller chercher le coureur adverse qui aurait la mauvaise idée de courir entre ses tackles. En NFL, Jordan Davis annihilera toute véhémence de course dans l’axe, juste par sa présence et ça c’est aussi l’apanage des joueurs spéciaux.

Jordan Davis (#99 blanc)

Mains « lourdes »

Vous entendrez souvent parler de mains « lourdes » ou de mains « puissantes » dans l’évaluation des hommes de ligne (défensive et offensive) pour comprendre ce que cela peut signifier, il vous suffit de regarder Jordan Davis quelques secondes. La puissance et la rapidité dans ses mains pour déséquilibrer ses adversaires est l’une des meilleures de la draft. De même, il arrive à éjecter les mains de ses vis-à-vis qui voudrait le bloquer aisément grâce à cette faculté.

Faiblesses

Endurance

La question est légitime, Jordan Davis arrivera-t-il à répéter encore et encore les efforts avec un gabarit comme le sien et dans une ligue aussi demandante que la NFL ? Sa dernière année à la fac a commencé à effacer quelques doutes avec un nombre de snaps plus conséquents. Sa perte de poids pour le combine est aussi à noter, à voir si le rapport puissance/endurance ne va pas être déséquilibré, mais le joueur est capable de faire les efforts pour changer.

Technique de Pass Rush

Si physiquement il est impossible de remettre en question Jordan Davis, il lui reste un travail technique assez conséquent à faire s’il veut devenir une véritable menace dans tous les secteurs de jeu. Aujourd’hui, sur le pass rush son skillset se limite à un bull rush, certes dévastateur, mais trop unilatéral pour être efficient sur la globalité d’une rencontre. Avec un bon coach DL, Davis pourra étoffer sa technique, et 2 ou 3 mouvements supplémentaires pourraient lui permettre de rentrer et de rester dans une toute autre dimension, celle des grands joueurs de ce sport.

Prédiction draft : Premier tour (10-32)

Une équipe qui sera intéressée : Baltimore Ravens

En connaissant les habitudes et les besoins de la franchise du Maryland, une évidence saute aux yeux : les Ravens vont sélectionner un homme de ligne défensive avec leur pick n°14 lors du 28 Avril prochain. Reste à savoir si les corbeaux se concentreront sur l’intérieur ou l’extérieur de cette ligne. D’un point de vue numéraire c’est l’intérieur qui pâtit le plus des départs de cette intersaison ( Williams) tandis qu’Odafe Oweh et Justin Madubuike sur des positions plus extérieures vont le job. Alors pourquoi pas aller chercher un talent comme Jordan Davis qui matchera si bien dans le système et avec la mentalité Ravens.

La note du CCS : Tiers S

Jordan Davis paye deux choses, sa position arrêtée de DT/NT spécialiste du Run Stop, qui a beaucoup moins de valeur dans la NFL moderne tournée vers la passe. Ainsi que sa capacité inconnue a répété les jeux à haute intensité. Néanmoins, son profil physique et athlétique n’ a jamais été vu auparavant, et son upside est sans limite. Certains seront frileux oui mais certains se mordront les doigts dans 4-5 ans si Jordan Davis s’en donne les moyens.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :