Draft NFL NFL Scouting Sport US

Draft NFL 2022 : Le meilleur du reste de la secondary

La draft NFL 2022 se rapproche. Comme chaque année, les différentes franchises NFL vont pouvoir à tour de rôle piocher parmi les différents talents universitaires qui se présenteront. Entre le 28 et le 30 Avril prochain, dans la cité de tous les vices à Las Vegas, 250 joueurs et 32 franchises auront le bonheur de voir leur histoire basculer, pour le meilleur ou pour le pire. Car oui, la draft contient toujours son lot de surprises. Et pour appréhender au mieux tous les choix plus ou moins douteux qui seront fait ce soir-là, le CCS revient avec ses fiches personnelles sur les futures stars, les bons coups et les joueurs à suivre pour les années à venir en NFL.

Trent McDuffie (CB)

  • 1,80 m
  • 87 kg
  • 13/09/2000 – 21 ans
  • Washington
  • Junior
  • 4 étoiles 247 Sports – 126ème Nationale – 12ème CB – 19ème Californie

La faculté de Washington s’affirme année après année comme une usine à Defensive Back. L’école Huskies offre à chaque draft des joueurs intelligents et disciplinés à la NFL. Petit mais physique, pas forcément très athlétique mais technique et intelligent, McDuffie en est le petit dernier. C’est aussi un mélange de ce qui s’est fait de mieux sur ces dernières années dans le Nord-Ouest des Etats-Unis.

Le point fort : la science du jeu

McDuffie sait déjà tout faire. C’est un joueur très fin techniquement, avec une excellente vision du jeu en zone et des hanches très fluides. Sa capacité de lecture et de réaction en off coverage est déjà très supérieure à la moyenne, et son QI Football fait l’unanimité chez ses anciens coaches et chez les scouts NFL. On ajoute à cela un très bon plaqueur, et on obtient le CB NFL ready par excellence.

Le point faible : les limites du physique

Pas très grand, pas très rapide, des bras petits… McDuffie est un athlète moyen. Pas grave, diront certains : l’important c’est le terrain. Il faut cependant se poser certaines questions : serait-on à l’aise, par exemple, à le laisser seul en un contre un face aux grands receveurs de la NFL ? Fera-t-il le poids face aux Mike Evans, Mike Williams, Michael Pittman Jr a qui il rend 15 cm ? La question a le mérite de se poser et réduit clairement les possibilités autour de McDuffie. Nul doute qu’il pourra performer en NFL mais cela demandera une adaptation du schéma pour gommer ses limites.

Prédiction draft : deuxième partie de premier tour (16-32)

La note du CCS : Tier A


Kaiir Elam (CB)

  • 1,87 m
  • 87 kg
  • 05/05/2001 (20 ans)
  • Florida
  • Junior
  • 4 étoiles 247 Sports – 48ème Nationale – 6ème CB – 7ème Floride

Fils et neveu d’anciens Safeties NFL, Elam a le football dans le sang. Et ça se voit : sa carrière à Florida a été remplie de succès et il y a brillé pendant ses 3 années. C’est un Cornerback ultra naturel et qui renvoie une sensation générale de facilité pour la position. Un prospect encore sous-coté et victime d’une excellente cuvée.

Le point fort : le prototype du CB

Elam est rapide, fluide, grand et possède une bonne envergure. Son profile physique en fait le parfait candidat au rôle éventuel de CB1 dans n’importe quel schéma. C’est un pur CB extérieur, ainsi on évitera de le laisser aller dans le slot. Ses qualités sur le flanc de la défense lui permettront de briller face à n’importe quel type d’adversaire.

Le point faibe: le manque d’impact physique

Si Kaiir n’est pas plus haut sur le big board du CCS (qui n’existe pas, mais passons…) c’est parce qu’il a un gros défaut : il est « soft ». Comprenez : il ne sait pas et ne veut pas plaquer. D’aucun dirait que ce n’est pas le rôle d’un CB, mais là encore nous ne sommes pas d’accord. Dans une NFL qui se tourne de plus en plus vers les screens, reverses et autres passes courtes, le CB se retrouve rapidement en un contre un sur le terrain ouvert avec le porteur du ballon, et rater son plaquage peut offrir des 1st downs trop faciles aux adversaires.

Prédiction draft : deuxième partie de premier tour (16-32)

La note du CCS : Tier A


Lewis Cine (S)

  • 1,90 m
  • 90 kg
  • 05/10/1999 (22 ans)
  • Georgia
  • Junior
  • 4 étoiles 247 Sports – 45ème Nationale – 3ème Safety – 7ème dans le Texas

Né à Haïti alors que sa mère n’avait que 16 ans (d’où le numéro sur son maillot), Cine a voyagé dans le Massachussetts puis le Texas avant d’être recruté par Georgia. C’est là qu’il a pu s’imposer comme l’un des leaders de la terrible défense des Bulldogs et remporter le titre nationale en 2022. Si cette défense doit son succès à un front seven incroyable, Cine est le joueur de la secondary qui s’y est le plus démarqué.

Le point fort : très polyvalent

Elle est loin, l’époque des Free Safeties et des Strong Safeties. Aujourd’hui, les Safeties doivent être capables de tout faire et ne sont plus à mettre dans des cases. C’est justement ce qui rend Cine si attractif : l’ancien Dawg n’excelle en rien mais est bon partout. Que ce soit en couverture fond de terrain, seul ou à 2 Safeties, en couverture homme à homme sur des TE ou des RB, ou même dans le blitz et le run support. Cine est un pur joueur 3-Down qui peut stabiliser une défense par le nombre de responsabilités qu’il peut assumer.

Le point faible : Mauvais finisseur ?

Cine a le don d’être souvent proche du ballon, mais aussi celui de ne pas finir comme il faut. Avec une seule interception sur la saison, ses mains notamment posent question. C’est également un plaqueur suspect, dont la technique manque de constance. Il fait partie de ceux qui ont tendance à chercher le Big Hit plutôt que le plaquage sécurisé, chose qui peut énerver chez un Safety…

Prédiction draft : Fin de premier tour, début de deuxième (20-40)

La note du CCS : Tier A


Daxton Hill (S)

  • 1, 83 m
  • 87 kg
  • 29/09/2000 (21 ans)
  • Michigan
  • Junior
  • 5 étoiles 247 Sports – 14ème Nationale – 1er Safety – 1er Oklahoma

Petit frère de Justice Hill, RB chez les Ravens de Baltimore, Daxton Hill arrive à Michigan avec le statut de meilleur Safety de sa cuvée. Discret de nature, il progresse néanmoins chaque année et après une saison junior pleine, dans laquelle il a participé à amener le programme en Playoffs NCAA, Hill se présente à la draft 2022.

Le point fort : Explosif

Aligné dans le slot ou en profondeur par le coordinateur défensif Mike McDonald, Dax Hill a été l’un des playmakers majeurs de la défense de Michigan en 2021. Lui aussi très polyvalent, c’est un athlète explosif qui a fourni son lot de grosses actions hebdomadaires au fans d’Ann Arbor. Il a pu le confirmer au combine, ses appuis sont vivaces et il possède une très bonne vitesse de pointe. A cela il faut ajouter des bons yeux pour anticiper les lancers et de bonnes mains pour jouer le ballon, et on obtient un vrai impact player à ce poste.

Le point faible : physique léger

Dax Hill est petit mais puissant. En NCAA en tout cas. On a un peu peur que son physique très longiligne soit un handicap en NFL, que ce soit dans le jeu de course ou face à des gros receveurs qui n’hésiteront pas à le bouger. Il lui faudra prendre de la masse pour s’adapter au jeu dans la cour des grands.

Prédiction draft : Fin de premier tour, début de deuxième (20-40)

La note du CCS : Tier A


Jaquan Brisker (S)

  • 1,85 m
  • 91 kg
  • 20/04/1999 (23 ans)
  • Penn State
  • Senior
  • 4 étoiles 247sports – 12e joueur national (provenance JUCO) – 1e S – 2e Pennsylvanie

Jaquan Brisker a connu les bancs du Junior College avant de pouvoir intégrer les prestigieuses facultés du pays et leur championnat de football. Bien lui en a pris puisqu’il a eu le luxe de montrer ses qualités et de gagner en maturité. La grande faculté d’état de Pennsylvanie lui a ensuite donné sa chance. Et chez lui, Brisker n’a pas déçu devenant le dernier rempart d’une défense très complète. Grâce à son parcours et ses qualités, la suite se dessine en NFL pour Jaquan.

Le point fort : le profil athlétique

Jaquan Brisker court vite, saute haut et loin, et surtout tape fort. Tout cela a été mesuré à de maintes reprises leur de sa carrière et dernièrement au combine. Mais là n’est pas l’essentiel, Brisker fait aussi tout ça sur le terrain où ses capacités ultra-athlétiques lui permettent d’être efficient dans beaucoup de rôle différent dans une défense, Free Safety avec une range énorme, ou Strong Safety avec des gros plaquages et encore Nickel Corner pour suivre partout les slots adverses. Là où il a le plus brillé néanmoins, c’est bien en tant que Free Safety.

Jaquan Brisker (#1 blanc)

Le point faible : Ball skills

Pour voire que Brisker est partout sur le terrain, il lui manque encore la production statistique hors des plaquages. Ses 5 interception en 3 ans sont un trop faible total quand on regarde ses vidéos. Rien d’alarmant car mieux vaut défendre l’homme et la passe sans se rater plutôt que de parier une interception et la rater. Brisker progressera dans ce secteur dans le futur même à déjà 23 ans.

Prédiction draft : Fin de premier tour, début de deuxième (20-40)

La note du CCS : Tier A

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :