Draft NFL Scouting

Draft NFL 2022 : George Pickens (WR), l’oublié

La draft NFL 2022 se rapproche. Comme chaque année, les différentes franchises NFL vont pouvoir à tour de rôle piocher parmi les différents talents universitaires qui se présenteront. Entre le 28 et le 30 Avril prochain, dans la cité de tous les vices à Las Vegas, 250 joueurs et 32 franchises auront le bonheur de voir leur histoire basculer, pour le meilleur ou pour le pire. Car oui, la draft contient toujours son lot de surprises. Et pour appréhender au mieux tous les choix plus ou moins douteux qui seront fait ce soir-là, le CCS revient avec ses fiches personnelles sur les futures stars, les bons coups et les joueurs à suivre pour les années à venir en NFL.

George Pickens

  • 1m91
  • 91 kg
  • 04/03/2001 – 21 ans
  • Georgia
  • Junior
  • 5 étoiles 247sports – 24e joueur national – 4e WR- 1e Alabama

Contexte 2021

5 réceptions – 107 yards

« Et c’est tout ? Vous êtes en train de me parler d’un joueur avec des statistiques faméliques dans une fiche individuelle ? Qui plus est dans la cylindrée graissée à l’huile de coude des Bulldogs de Georgia, champion du FBS cette saison ? » Calmons-nous et reprenons patiemment. George Pickens a subi une lourde blessure lors du camp d’entraînement de printemps de sa fac, exactement une rupture partielle d’un ligament antérieur du genou droit. Cette événement l’obligeant donc à rester sur la touche pour la quasi totalité de la saison 2021 malgré un retour sur la toute fin de l’exercice comme pour dire que lui aussi était là pour gagner ce titre de champion national. Pour juger de George Pickens il faut donc regarder dans le passé et plus particulièrement sa saison freshman où il avait éblouit les suiveurs du football universitaire par ses capacités de gros jeu. Et de toute manière, comme Pickens est un homme qui joue gros, direction la draft en skipant sa dernière année d’éligibilité.

Forces

Les mains fortes

Si vous cherchez les meilleurs mains de la cuvée 2022 vous êtes au terminus. George Pickens attrape TOUS les ballons. dans n’importe quelle position, n’importe où sur le terrain, il attrape tous les ballons qui passent à sa portée. Et tout cela il le réalise avec des mains de taille normales comparées à celle de certains monstres (Hopkins en NFL ou Burks pour cette draft). C’est simple son taux de ballon relâché en carrière est de 2.1% de loin le meilleur sur le haut de cette draft.

Profil physique idéal

C’est un trait que tous les scouts NFL vont noter. Pourtant simplement basé sur des mensurations et des mesures athlétiques, le physique d’un joueur fait partie intégrante de sa position sur les boards des équipes. Car de cela en découle généralement une projection à une position bien particulière au niveau supérieur. George Pickens est lui grand, rapide (4.47 au 40 yard au combine) dans une moyenne adéquat sur le rapport poids/puissance et avec une explosivité bien au dessus de la moyenne. Pickens aura la capacité de jouer en tant que X receveur isolé seule ou sur une position de Z receveur plus rapproché, idéal dans les attaques modernes.

Deep threat

Aujourd’hui, George Pickens peut être catégorisé comme une menace profonde. Il répond à tous les attributs nécessaires pour obtenir ce titre, la vitesse bien sûr, mais aussi la faculté à créer de la séparation sur le haut des routes efficacement, et surtout sa capacité à traqué le ballon dans les airs sans jamais le perdre sur chacune de ses répétitions pour enfin attraper le ballon sur des big plays. George Pickens est un playmaker et il le sera en NFL c’est une certitude

Faiblesses

Caractère

Pickens est ce genre d’élève, surdoué avec des bonnes notes parfois dans l’excellent mais avec un énorme côté je-m’en-foutiste et un élément perturbateur pour le reste de sa classe. Concrètement cela donne quoi : non respect des règles de l’équipe, bagarre avec les coéquipiers, et un abonnement aux flags pour unsportsmanlike conduct. Attention M. Pickens, le cadre NFL sera moins clément avec vous.

QI Football

Évaluer le QI football d’un joueur sur certaines positions est complexe. La méthode est propre à chacun, balbutiante et s’appuie souvent sur des ressenti plus que sur des faits tangibles. Pourtant, c’est un trait assez marquant chez Pickens. On le note notamment par sa faible propension à ré-orienter ses routes, à s’adapter aux couvertures et aux situations qui se proposent dans le jeu. Une variable à double tranchant qui sera classifier par certains de capacité à écouter et appliquer les consignes et par d’autres (comme ici) de manque de QI football.

Raffinement technique

Il faudra travailler l’arbre de tracés, afin de développer le nombre de route qu’est capable de faire Pickens. Mais aussi et surtout le travail technique sur les releases qui sera inhérent à la réussite de George sur une position de X receveur en NFL.

Prédiction draft : fin de premier tour – début du second (16 – 50)

Une équipe qui sera intéressée : Chicago Bears

La fourchette de prédiction de Pickens est grande car le talent qui dort est là bien présent, avec des mensurations physiques et athlétiques qui font saliver les GM de toute la ligue. Il se pourrait bien qu’un dirigeant, un peu fou, jette les dés et aille chercher le receveur de Georgia dans le premier tour. Dans un scénario moins rocambolesque, les Bears et leur pick n°39 se présentent comme un parfait point d’atterrissage pour George. En effet, ce dernier viendrait combler le départ d’Allen Robinson dans un rôle similaire mais en plus jeune et plus véloce. Offrir une autre arme, complémentaire de Darnell Mooney, à Justin Fields ne serait pas de refus. Avec en ligne de mire la progression du jeune franchise QB et la possibilité d’un duo pour le long terme.

La note du CCS : Tier S

George Pickens est un pari. Mais n’est ce pas la définition de la draft, Un pari à chaque pick avec des équipes qui évaluent la balance des risques et des bénéfices ? Reformulons alors, George Pickens est LE pari de cette draft. le choisir présente des risques inconsidérables sur son côté injury prone et son comportement. Mais d’un autre côté l’appât des bénéfices fantastiques qu’ils représentent va faire jeter cette pièce bien haut dans le ciel de Vegas le28 avril prochain. Alors, pile ou face ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :