A l'affiche

Draft NFL 2022 : La Mock Draft du Jour J !

Après de longues semaines de scouting ponctuées de quelques discussions en podcast, le CCS est fin prêt pour l’évènement majeur de l’intersaison 2022. Pour aider les initiés à patienter encore quelques heures ou pour faire découvrir aux néophytes les noms qu’ils vont entendre ce soir, voici notre Mock Draft finale, en 2 tours s’il vous plaît ! Pour cette Mock Draft, j’ai choisi selon ce que je ferais, et non selon ce que je prédis. Les prédictions vont bon train et les écrans de fumée s’accumulent, aucun intérêt donc pour moi de ne pas juste faire ce qui me semble être le mieux. Une règle importante cependant : pas de trade ! Il y en aura ce soir, c’est sûr, mais c’est déjà assez difficile à prédire comme ça ! Alors à vos marques, prêts, Draftez !

Premier tour

1 – Jacksonville Jaguars : Aidan Hutchinson, DE, Michigan

Est-ce qu’Aidan Hutchinson est mon prospect numéro 1 ? Non. Mais si on considère la valeur positionnelle, ses qualités de leader et son plancher très élevé… Fais pas n’importe quoi Trent.

2 – Detroit Lions : Kayvon Thibodeaux, DE, Oregon

Pas vraiment de raison de paniquer pour Detroit qui récupère une potentielle star à un poste où le besoin est fort. Thibodeaux vient créer un duo très intéressant avec Charles Harris et débloque la défense d’Aaron Glenn. A l’heure actuelle, à part une surprise Kyle Hamilton, aucun n’autre choix n’aurait de sens ici à mon avis.

3 – Houston Texans : Evan Neal, OT, Alabama

Je reste sur une connexion que j’ai faite dans le podcast Mock Draft. Neal fait trop sens pour solidifier la ligne devant Davis Mills. Il laisse la liberté au staff de placer les 5 meilleurs linemen sur le terrain. Le tout en apportant son éthique de travail et son leadership.

4 – New York Jets : Travon Walker, DE, Georgia

Sincèrement, je préfèrerais voir les Jets choisir Ahmad Gardner. Puisque cela ne semble pas être à l’ordre du jour, je laisse à Robert Saleh le plaisir de développer l’alien de Georgia. S’il y a bien un coach en qui j’ai confiance pour faire sortir le meilleur chez un DLineman, c’est le HC de New York. Et Dieu sait que Walker a besoin de se développer.

5 – New York Giants : Charles Cross, OT, Mississipi State

Je n’arrête pas d’hésiter entre Ekwonu et Cross pour les Giants, mais ce sera Cross pour aujourd’hui. Il peut jouer RT dès sa première saison et s’assurer que Daniel Jones joue dans de bonnes conditions pour ce qui sera peut-être sa dernière année avec les Giants.

6 – Carolina Panthers : Desmond Ridder, QB, Cincinatti

Les Panthers auraient besoin d’un LT, mais je ne peux pas laisser jouer Ickey à ce poste sur sa première année. On va donc se tourner vers les QB, sauf que je ne peux pas laisser Malik Willis jouer à ce poste en première année non plus. Je choisis donc le QB le plus pro ready de la cuvée, qui malgré ses limites offre déjà beaucoup plus que Sam Darnold.

7 – New York Giants : Derek Stingley Jr, CB, LSU

Les Giants ont beaucoup de besoins mais hors de questions de vivre une défense de Wink Martindale sans excellents CB en homme à homme (croyez-moi, je l’ai vu l’année dernière). On commence donc par prendre le CB1 qui prendra le gros des responsabilités en couverture.

8 – Atlanta Falcons : Garrett Wilson, WR, Ohio State

Joueur très fort, fit très bon. Atlanta pourrait se jeter sur Malik Willis mais honnêtement, s’agirait d’avoir une équipe convenable avant d’y penser. Wilson remplit un besoin immense, est le WR1 dans une classe bourrée de talent et Arthur Smith va s’éclater avec lui. Emballé c’est pesé.

9 – Seattle Seahawks : Ahmad « Sauce » Gardner, CB, Cincinatti

Sauce est le CB parfait pour un schéma Cover 3. On a jamais vu de joueur aussi proche d’un Richard Sherman se présenter à la draft. Je sais que la comparaison peut paraître foireuse mais les mensurations sont là, le style de jeu également. Ce serait impensable de voir Pete Caroll regarder ailleurs.

10 – New York Jets : Ikem Ekwonu, OL, North Carolina State

Ikem Ekwonu est toujours disponible à ce moment et hors de question pour les Jets de le laisser filer. Avec ou sans Mekhi Becton, Gang Green aura bien besoin de son attitude et de sa puissance dans les tranchées. Encore une fois, je préfère voir Ekwonu sur l’intérieur pour sa première saison, mais ça ne devrait pas déranger les Jets si c’est le cas.

11 – Washington Commanders : Kyle Hamilton, S, Notre Dame

Mon joueur numéro 1 de cette draft part en 11, au cas où vous vous demandiez à quel point c’est difficile de faire une mock draft. Les Commanders ne veulent plus jamais voir une défense comme celle de l’année dernière et sélectionnent le leader de leur secondary. Hamilton peut être le FS qui stabilise les rotations à Washington et sa polyvalence ne sera pas de trop pour remplace Landon Collins.

12 – Minnesota Vikings : Trent McDuffie, CB, Washington

Ed Donatell s’offre son Kyle Fuller, un joueur peu impressionnant sur la balance mais diablement intelligent et qui fit dès le premier snap avec cette défense. En théorie les Vikes pourraient trade down ici, mais pas dans cette mock draft. Le pick n’est pas flashy mais impact garanti.

13 – Houston Texans : Jordan Davis, DT, Georgia

Après avoir pris un mammouth dans les tranchées, les Texans reprennent un mammouth dans les tranchées. Mais cette fois, de l’autre côté du ballon, histoire d’aider une défense remplie de brèches. Davis pourrait ne jamais devenir un bon pass rusher qu’il serait quand même un des dix meilleurs joueurs de cette draft selon moi. On a tout simplement jamais vu un défenseur contre la course de son niveau, et cela peut complètement libérer la défense derrière.

14 – Baltimore Ravens : George Karlaftis, DE, Purdue

Cyprien va me tuer mais je préfère Karlaftis à Jermaine Johnson, particulièrement dans le schéma des Ravens. Il est polyvalent, puissant et productif, je ne vois pas ce que le Front Office de Baltimore pourrait demander de plus : Kalimera !

15 – Philadelphia Eagles : Jermaine Johnson, DE, Florida State

Josh Sweat prolongé, il lui faut un compère de l’autre côté de la ligne. Jermaine Johnson est ultra complet mais à mon goût manque parfois d’un plan de pass rush et de ce petit grain d’explosivité. Qu’importe, il a tous les outils pour dominer la NFL comme il a dominé le Senior Bowl.

16 – New Orleans Saints : Jameson Williams, WR, Alabama

Il faut à tout prix offrir à Jameis un receveur qui sait courir autre chose que des slants. Jameson Williams est le receveur le plus haut sur mon board à savoir faire ça, donc partons là-dessus. Un peu d’explosivité dans l’attaque des Saints, ça fera bizarre au supporter mais pas de souci, c’est pour votre bien.

17 – Los Angeles Chargers : Chris Olave, WR, Ohio State

Jalen Guyton est sympathique mais ce n’est pas lui qui va inspirer la peur chez les défenses adverses. On prend donc la version améliorée avec un joueur explosif, rapide et bon coureur de tracés. Olave est le troisième receveur à partir et pourtant difficile d’affirmer qu’il n’est pas aussi bon que les deux devant. Classe de malade mentale, vraiment.

18 – Philadelphia Eagles : Drake London, WR, USC

Les Eagles récupèrent mon receveur numéro 2 et qui s’avère être le parfait complément à tous les receveurs qu’ils ont déjà. London offre une cible facile pour Jalen Hurts et sa capacité de créer après réception va donner un joli tas de 1st downs aux Eagles, complétant ainsi toutes les armes verticales autour.

19 – New Orleans Saints : Bernhard Raimann, OT, Central Michigan

Pas envie de donner un projet en QB pour les Saints. Pas envie non plus de leur donner un mauvais QB sous prétexte qu’il est pro ready. Je me retranche donc vers le besoin de OT et Raimann est le plus haut sur mon board. Malgré ses défauts, il a de quoi être titulaire LT dès sa première saison, avec un peu d’aide autour de lui.

20 – Pittsburgh Steelers : Malik Willis, QB, Liberty

Dans la vraie vie, il faudra sûrement jouer d’un trade up pour s’offrir Malik Willis. Pas de trade ici, donc le QB de Liberty tombe dans les bras des Steelers. A eux d’en faire quelque chose, en attendant ce sera Mitch Trubisky en 2022.

21 – New England Patriots : Devin Lloyd, LB, Utah

J’aimerais bien donner un CB aux Patriots, voire même un receveur explosif. Mais je ne peux pas, honnêtement, je veux trop voir Devin Lloyd dans ce front seven. Bill va complètement me décevoir sur ce coup-là, c’est certain, mais je me laisse encore quelques heures pour en rêver…

22 – Green Bay Packers : Treylon Burks, WR, Arkansas

Les Packers ont spammé les RPO screens vers Davante Adams l’année dernière pour s’offrir des yards gratuits. Si Burks n’est pas la moitié du receveur qu’est Tae, il peut au moins reprendre le rôle de cible sur les screens. Lafleur est un spécialiste pour fournir la gonfle à ses joueurs dans l’espace, le voir faire de même avec Treylon Burks est tentant.

23 – Arizona Cardinals : Arnold Ebiketie, OLB, Penn State

Les Cards avaient le seul Chandler Jones pour fournir du pass rush extérieur. Et puis Chandler Jones s’en est allé . C’est dire le besoin à ce poste. En toute honnêteté, la différence entre Ebiketie et les Edge rushers draftés plus hauts est minime, ce n’est donc pas qu’une sélection de besoin.

24 – Dallas Cowboys : Tyler Smith, OL, Tulsa

La’el Collins est parti, Connor Williams est parti. Donc, que vous considérez Smith comme un Guard ou un Tackle importe peu : il y a de la place. Et comparé aux deux cités, le molosse apportera certainement un petit quelque chose en plus dans l’attitude. Nul doute que cela profitera à leur RB star, Tony Pollard.

25 – Buffalo Bills : Andrew Booth, CB, Clemson

Les Bills ont littéralement un seul besoin (un CB2) et je me rends compte qu’un joueur présent dans mon top 15 leur tombe dans les bras. Pas sûr que Booth soit le meilleur fit mais le talent est outrageusement haut pour être disponible en 25.

26 – Tennessee Titans : Nakobe Dean, LB, Georgia

Je ne suis pas le plus grand fan de Nakobe Dean et je pense qu’il lui faudra avoir une excellente ligne défensive pour être protégé. Ça tombe bien, les Titans en possèdent une. Dean s’accordera très bien dans leur schéma de blitzes variés et agressifs. Le LB de Georgia a un style particulier mais qui irait très bien dans la défense de Nashville.

27 – Tampa Bay Bucanneers : Lewis Cine, S, Georgia

Encore et toujours l’équipe la plus difficile à « mocker », pour la bonne et simple raison qu’ils n’ont besoin de rien. Jordan Whitehead étant parti, Keanu Neal juste un pari, allons chercher le complément parfait à Antoine Winfield.

28 – Green Bay Packers : Zion Johnson, OG, Boston College

Pure approche BPA, avec un brin de besoin. Polyvalent, Johnson peut jouer partout à l’intérieur et permettre à Elgton Jenkins de rester sur l’un des postes de Tackle. Sortir du premier tour avec une OL solide et un renfort de poids dans le corps de receveur semble être un bon point de départ pour remettre l’attaque à niveau.

29 – Kansas City Chiefs : Jahan Dotson, WR, Penn State

Mauvaise nouvelle : les Chiefs ne pourront pas remplacer Tyreek Hill. Bonne nouvelle : ils s’en sortent très bien s’ils peuvent compléter leur escouade avec un joueur ultra rapide, vif et bon coureur de tracé qui peut joueur dans le slot ou à l’extérieur. De rien, Brett Veach.

30 – Kansas City Chiefs : Kaiir Elam, CB, Florida

Un vrai CB ne ferait pas de mal aux Chiefs, ça commence à bien faire les inconnus au bataillon que Spags nous sort de derrière les fagots. Elam peut jouer en homme à homme ou en zone, ce qui faciliterait grandement le travail du DC de génie des Chiefs.

31 – Cincinnati Bengals : Tyler Linderbaum, C, Iowa

Choix un peu évident et pas très fun, mais que voulez-vous. Personnellement, je ne drafterais pas Linderbaum premier tour, mais je sens que cette mock va m’attirer suffisamment d’ennuis comme ça. J’envoie donc Tyler The Diplomate chez les Bengals.

32 –Detroit Lions : George Pickens, WR, Georgia

Vous avez vu George Pickens ? Vous avez vu Dan Campbell ? Et vous n’avez pas envie de voir ces deux personnes faire équipe ? Parce que moi, si. Au-delà de ça, excellent joueur que ce George, et il aurait le temps de se perfectionner derrière DJ Chark et Josh Reynolds.

Second tour

33 – Jacksonville Jaguars : Jalen Pitre, S, Baylor

34 – Detroit Lions : Dax Hill, S, Michigan

35 – New York Jets : Christian Watson, WR, North Dakota State

36 – New York Giants : Boye Mafe, DE, Minnesota

37 – Houston Texans : Jaquan Brisker, S, Penn State

38 – New York Jets : Greg Dulcich, TE, UCLA

39 – Chicago Bears : Sky Moore, WR, Western Michigan

40 – Seattle Seahawks : Travis Jones, DT, UConn

41 – Seattle Seahawks : Trevor Penning, OT, Northern Iowa

42 – Indianapolis Colts : Tariq Woolen, CB, UTSA

43 – Atlanta Falcons : Kenyon Green, OL, Texas A&M

44 – Cleveland Browns : Devonta Wyatt, DL, Georgia

45 – Baltimore Ravens : Logan Hall, DT, Houston

46 – Minnesota Vikings : Nik Bonito, OLB, Oklahoma

47 – Washington Commanders : Sam Howell, QB, North Carolina

48 – Chicago Bears : Kyler Gordon, CB, Washington

49 – New Orleans Saints : Matt Coral, QB, Ole Miss

50 – Kansas City Chiefs : Trey McBride, TE, Colorado State

51 – Philadelphia Eagles : Quay Walker, LB, Georgia

52 – Pittsburgh Steelers : Zach Tom, OL, Wake Forest

53 – Green Bay Packers : Perrion Winfrey, DT, Oklahoma

54 – New England Patriots : Alec Pierce, WR, Cincinnati

55 – Arizona Cardinals : Phidarian Mathis, DT, Alabama

56 – Dallas Cowboys : Chad Muma, LB, Wyoming

57 – Buffalo Bills : Nick Cross, S, Maryland

58 – Atlanta Falcons : Josh Pascal, DE, Kentucky

59 – Green Bay Packers : Jalen Tolbert, WR, South Alabama

60 – Tampa Bay Bucanneers : David Ojabo, DE, Michigan

61 – San Francisco 49ers : Cam Jurgens, C, Nebraska

62 – Kansas City Chiefs : Drake Jackson, OLB, USC

63 – Cincinnati Bengals : Cam Taylor-Britt

64 – Denver Broncos : Roger McCreary, CB, Auburn

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :