A l'affiche Hockey LNH Sport US

LNH – Les clés de la Série : Avalanche vs Predators, David contre Goliath

Les Séries de la Ligue Nationale débutent le 02 mai avec des rencontres aussi alléchantes qu’imprévisibles ! La rédaction hockey du Café Crème Sport vous propose un regard complet sur les clés de chaque série de la première ronde. Dynamiques en cours, joueurs déterminants, secteurs décisifs… À travers huit articles, le CCS vous offre une analyse détaillée des points clés des rencontres du premier tour des Playoffs 2022 de la LNH. Aujourd’hui, direction la Conférence Ouest avec l’affrontement entre l’Avalanche du Colorado, premier de la Division Centrale et les Predators de Nashville, seconde équipe repêchée à l’Ouest.

Que s’est-il passé en saison régulière ?

🔵Colorado Avalanche🟣

▶️ 56 victoires / 19 défaites / 7 défaites en prolongation – 1er Division Centrale

Encore une grosse saison pour l’Avalanche. La franchise du Colorado a dominé à l’Ouest sans jamais être vraiment inquiétée. Effectivement, elle a très rapidement pris le bon wagon et s’est confortablement installée dans le train des séries. Cette équipe est une véritable armada et elle ne compte pas moins de huits joueurs ayant dépassé la barre des cinquante points en saison régulière. Parmi eux, il est possible de retrouver Mikko Rantanen, Nathan MacKinnon, Nazem Kadri et bien sûr l’époustouflant Cale Makar. Un des points positifs de la saison des Avs se trouve également devant le filet avec Darcy Kuemper. Joe Sakic semblait avoir surpayé pour acquérir l’ancien cerbère des Coyotes de l’Arizona mais ce dernier le lui a bien rendu en jouant sans doute sa meilleure saison en carrière avec une moyenne de buts alloués de 2,54 et un pourcentage d’arrêts de 0,921.

Darcy Kuemper à l’oeuvre avec les Avs ; Michael Martin/NHLI via Getty Images

Malgré une équipe très bien nantie à tous les postes, l’état-major de l’Avalanche n’avait pas dit son dernier mot. Après trois éliminations des séries au second tour ces dernières années, cette saison semble devoir être la bonne. En effet, la date limite des transactions n’a pas été de tout repos. Ils ont tout d’abord été chercher le défenseur Josh Manson du côté des Ducks d’Anaheim. En dépit d’une adaptation difficile, le défenseur vétéran peut s’avérer être un très bel atout s’il retrouve son meilleur niveau. Aussi, l’ailier finlandais Artturi Lehkonen est venu ajouter encore plus de profondeur à une offensive déjà effrayante. Ces deux hommes pourraient apporter ce qu’il a manqué au Colorado ces dernières années en séries, de la profondeur et de l’efficacité supplémentaire.

🟡Nashville Predators🔵

▶️ 45 victoires / 30 défaites / 7 défaites en prolongation – 2 Wild Card Conf. Ouest

Les Predators de Nashville se dressent donc face à la montagne du Colorado. Dernière équipe qualifiée pour les playoffs, les Preds n’ont pas connu le même genre de saison que leur adversaire. Clairement, il n’est pas question du même genre de formation ici. Nashville repose principalement sur un trio, un défenseur et un gardien de but. La ligne Forsberg-Granlund-Duchene a souvent été dans les highlights de la saison et elle représente deux fois plus de buts que les autres lignes dans le Tennessee. Certes, Ryan Johansen apporte quelque peu de profondeur au centre et Tanner Jeannot est une belle surprise mais l’essentiel de l’attaque repose sur ce trio.

Un trio létal à SMASHVILLE ; USA TODAY Sports

Du côté de la brigade défensive, Roman Josi a connu une saison exceptionnelle avec notamment 23 buts. Il est un candidat au Trophée Norris mais à part lui, l’effectif a été décevant. Le jeune Dante Fabbro a réalisé une saison correct mais la perte de Ryan Ellis s’est tout de même fait sentir. Malgré cette défense passable, le gardien Juuse Saros a réalisé une très belle campagne. Surutilisé, le gardien a tout de même livré la marchandise à quasiment tous les matchs jusqu’à sa blessure toute récente (27 avril dernier contre les Flames). Saros a même tenu la baraque plusieurs fois quand Nashville était à la limite. Il est donc question d’une bonne équipe mais qui a dû faire face à certains problèmes et irrégularités durant l’année.

🗝️ Les joueurs clés

🔵🟣 Nathan MacKinnon

Statistiques : 32 buts / 56 passes / 88 points

L’un des meilleurs joueurs de la ligue a connu une saison bien particulière. D’abord touché par la COVID19 puis par une blessure au bas du corps, le premier choix au total de la draft 2013 a raté un certain nombre de matchs. Il a aussi fait preuve de plusieurs excès d’engagement qui aurait pu lui coûter cher. Mais l’ancien des Moosdheads d’Halifax semble en mission cette saison, ces excès d’engagement s’accompagnant la plupart du temps d’une intensité impressionnante. MacKinnon a tout du joueur qui peut porter une équipe sur ses épaules en séries éliminatoires mais il va devoir prendre en compte tout le talent présent dans sa formation et considérer qu’il peut compter sur ses coéquipiers pour l’emporter.

La détermination de MacKinnon en image ; Getty Images

Nathan MacKinnon a des statistiques ahurissantes en séries avec 69 points (28 buts, 41 passes) en 50 matchs. La moyenne du centre canadien est donc d’1,38 points par match ce qui le place à la troisième place de l’histoire derrière Wayne Gretzky (1,84) et Mario Lemieux (1,61), excusez du peu. Les fans des Avs n’attendent qu’une chose, que MacKinnon maintienne voire améliore ce pourcentage.

🟡🔵 Matt Duchene

Statistiques : 43 buts / 43 passes / 86 points

En voilà un qui a connu toute une saison. Effectivement, Matt Duchene a réalisé son sommet en carrière en inscrivant pas moins de 43 buts (précédent record à 30) pour un total de 86 points, au-dessus du fameux point par match. C’est une jolie surprise que Duchene a livré cette saison. Il était clairement en perte de vitesse dernièrement, n’arrêtant pas de changer d’adresse. Cette série représente beaucoup pour le natif d’Haliburton dans l’Ontario lui qui avait été sélectionné au troisième rang du repêchage 2009 par l’Avalanche du Colorado. Face à son ancienne équipe, Duchene aura un rôle majeur. Il fait donc partie de cette fameuse ligne avec Forsberg et Granlund qui aura la responsabilité de concurrencer les superstars adverses. Le succès éventuel de Nashville passera forcément par lui tant il a été efficace cette saison. Matt Duchene devra poursuivre sur sa lancée en séries, lui qui n’a qu’une vingtaine de matchs à ce niveau alors qu’il évolue dans la ligue depuis la saison 2009-2010.

Le sourire retrouvé de Duchene à Nashville ; Getty Images

🗝️ Les secteurs clés

🔄 La situation devant le filet des Predators

Le gardien partant des Preds Juuse Saros a donc connu une très belle saison devant sa cage avec un pourcentage de buts alloués de 2,64 et une moyenne d’arrêts à 0,918. Le finlandais était une arme importante de cette équipe jusqu’à sa blessure. Celui-ci s’est blessé à la cheville après 67 matchs (plus haut total pour un gardien dans la ligue). Une blessure à la cheville n’est pas forcément la bienvenue, surtout pour un gardien, elle prend beaucoup de temps à guérir en raison des déplacements et des poussées d’un côté à l’autre. S’il revient pour cette série, il risque de ne pas être à 100% et ne pas être à son maximum face à l’attaque de Colorado, ça n’annonce rien de bon. Surtout que la relève n’inspire pas forcément confiance. Connor Ingram a été rappelé de la AHL pour encaisser cinq buts consécutifs contre les faibles Coyotes de l’Arizona alors que Nashville menait de quatre buts. Aussi, David Rittich, la doublure de Saros, présente un pourcentage d’arrêts de 0,886, rien de flamboyant. La situation des Predators est une leçon pour ceux qui auraient tendance à surcharger leur gardien numéro 1.

La sortie de Saros, blessé le 27 avril dernier contre les Flames ; Sportsnet

🔄 La profondeur d’effectifs

Le secondary scoring risque d’avoir une place prépondérante dans cet affrontement. Les joueurs majeurs de Nashville pourrait éventuellement tenir la dragée haute aux stars de Colorado mais le risque se situe également en descendant dans le line-up. La profondeur des Predators n’a rien à voir avec celle de l’Avalanche qui est démentiel. Si Nashville veut espérer quelque chose de cette série, des joueurs comme Colton Cissons, Luke Kunin ou encore Tanner Jeannot vont devoir passer au niveau supérieur dans cette série sinon il s’agira d’une simple formalité pour une équipe de l’Avalanche au sein de laquelle le danger vient de partout, tout le temps.

Newhook, Burakovsky ou encore Kadri, ces secondary stars ; Isaiah J. Downing-USA TODAY Sports

🔄 Le duel à distance Josi vs Makar

Et oui, il était impossible de passer à côté de ce « match dans le match ». Les deux meilleurs défenseurs de la saison qui s’affrontent, les deux principaux candidats au Trophée Norris face à face. Les saisons de ces deux joueurs sont exceptionnelles. Elles le sont d’un point de vue statistique tout d’abord. Josi, âgé de 31 ans a mené tous les défenseurs en terme de points avec 96 quand Makar du haut de ses 23 ans, a terminé la saison second avec 86. Ce dernier détient l’avantage en terme de buts avec 28 et bien évidemment, le Suisse est second avec 23.

Makar/Josi, l’affrontement à distance ; Benjamin Pouzet

Ces deux joueurs sont également des catalyseurs de leur formation en attaque et les stabilisateurs en défense. Ils ont un rôle tellement important dans leur système respectif que leur affrontement à distance sera scruté à la loupe. Makar possède néanmoins d’avantage de soutien avec des joueurs comme Devon Toews avec lequel il forme une paire presque parfaite ou encore Samuel Girard. Josi est plus esseulé dans une défense qui a déçu cette année, il est clairement le pilier de cette équipe.

🔮Prédictions des rédacteurs🔮

Le mot de l’auteur : 4/0 Avalanche

Colorado semble beaucoup trop fort pour cette équipe de Nashville. Malgré une équipe vaillante, les Predators ne semblent pas en mesure de stopper une telle armada. La profondeur de l’Avalanche à l’attaque comme en défense est impressionnante. Saros aurait pu être là clé de cette série en réalisant des matchs hors-normes mais sa probable absence rend la tâche quasiment impossible pour les Preds qui risque de subir le coup de balais dans cette série.

⚜️ Jerem : Victoire Avalanche, 4-1👑 Benjamin : Victoire Avalanche, 4-0
✈️ Nico : Victoire Avalanche, 4-1⚜️ Phil : Victoire Avalanche, 4-1
🐧 Hakim : Victoire Avalanche, 4-1

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :