Hockey LNH

LNH – Les clés de la Série : Avalanche vs Blues, attention aux pièges

La première ronde des séries éliminatoires de Ligue Nationale nous a livré un spectacle exceptionnel avec du suspens à tous les étages. Cinq des huit séries se sont décidées par une rencontre décisive, des matchs 7 de très haute intensité. Surprises, déceptions et révélations, de quoi annoncer une seconde ronde de folie ! La rédaction hockey du Café Crème Sport vous propose un regard complet sur les clés de chaque série du deuxième tour. Aujourd’hui direction la Conférence Ouest avec une opposition de style entre l’Avalanche de Colorado et les Blues de St. Louis !

Décryptage de la première ronde

🔵 Colorado Avalanche 🟣

➡️ Victoire 4 matchs à 0 face aux Predators de Nashville

L’Avalanche a été la franchise la plus expéditive durant ces séries. Aucun match n’a été concédé à cette équipe valeureuse des Predators. Une impression de supériorité attendue mais il est clair qu’un monde d’écart a séparé l’équipe de Nathan MacKinnon et celle de Roman Josi. 21 buts inscrits en quatre rencontres avec un Cale Makar en mode Conn Smythe avec 10 points. Ils n’ont jamais semblé douter à l’exception du deuxième match de la série où ils sont poussés jusqu’en prolongation. Il faut une nouvelle fois que le jeune défenseur canadien s’emploie pour inscrire le but vainqueur. Malgré la blessure de Darcy Kuemper au cours du match 3, Pavel Francouz a assuré pour permettre à l’Avalanche de se qualifier pour le tour suivant. 

L’objectif des hommes de Jared Bednar a été atteint en ne laissant pas trop d’énergie dans cette confrontation qui pouvait être un piège. Même si la marche semblait trop haute pour les Predators, ils avaient les joueurs pour gêner l’Avalanche. L’équipe du Colorado a pu se reposer d’autant que les séries à l’Ouest ont été très disputées. Darcy Kuemper a pu soigner sa blessure et il devrait être présent pour le début de ses demi-finales de conférence. Avec une puissance offensive et défensive impressionnante, l’Avalanche a confirmé son statut de favoris. Néanmoins, ces séries ont montré que rien n’est joué à l’avance. Il ne faut pas tomber dans la facilité au risque d’être surpris par les expérimentés Blues de Saint-Louis. 

🔵 St. Louis Blues 🟡

➡️ Victoire 4 matchs à 2 face au Wild de Minnesota

Saint-Louis a réussi à se hisser au tour suivant après un premier tour accroché contre le Wild du Minnesota. Un succès à l’expérience contre une franchise encore jeune. Que ce soit offensivement ou défensivement, les Blues ont dominé leur adversaire. Après un premier match remporté haut la main 4/0 dans le Minnesota, ils ont perdu les deux affiches suivantes. Pourtant, ils n’ont pas lâché pour remporter les trois dernières rencontres. C’est aussi le moment choisi pour relancer l’homme du titre: Jordan Binnington. Il a remporté toutes les rencontres auxquelles il a participé avec un pourcentage de 94,3% de sauvetages et 1,67 but alloué en moyenne par match. C’est probablement la solidité de son gardien canadien qui a déterminante face à un Fleury abandonné par sa défense. 

Parmi les hommes forts du titre, David Perron et Ryan O’Reilly ont aussi pris leurs responsabilités. Après une saison régulière moyenne, ils se devaient de répondre en séries au risque d’envoyer leur franchise en vacances plus tôt que prévu. Le premier termine meilleur pointeur avec 9 points dont 5 buts tandis que le second inscrit 8 points dont 5 buts. Il ne faut pas oublier Vladimir Tarasenko redoutable d’efficacité avec 31,3%. Lors du match 5, ultra-important dans cette série, l’attaquant russe marque trois buts dans le dernier tiers alors que les deux équipes sont dos à dos. Le Wild a été imprenable à domicile tout au long de la saison régulière. Pourtant, les Blues ont su l’emporter à deux reprises, montrant la capacité de cette franchise à élever son niveau de jeu. Une victoire à l’expérience mais il en faudra plus contre l’Avalanche qui paraît plus fort à tous les niveaux.  

Affrontements en régulière

3 rencontres en 2021-22

Avalanche : 2 victoires (5-3, 4-3)
Meilleur pointeur : JT Compher (3 matchs / 3 buts, 3 passes, 6 points)

Blues : 1 victoire (5-3)
Meilleur pointeur : Jordan Kyrou (3 matchs / 0 but, 6 passes, 6 points)

🗝️ Les secteurs clés

🔁 Kuemper contre Binnington / Husso

(JEFF CURRY, ARCHIVES USA TODAY SPORTS)

Comme dans toutes les séries, les gardiens sont primordiaux pour l’emporter. Ce premier tour l’a encore démontré. Pour l’Avalanche et les Blues un dilemme se pose sur les gardiens à faire débuter. D’un côté la franchise de Saint-Louis a dû revoir ses plans après des performances moyennes d’Husso tandis que l’Avalanche a dû composer avec la blessure de Darcy Kuemper. A l’aube de ce second tour, le doute plane encore sur le gardien partant. Un choix crucial tant la différence entre les gardiens s’est ressentie durant les séries respectives des franchises. En cas de contre-performances des gardiens partants, la situation peut s’annoncer compliquée pour l’une ou l’autre. 

Jordan Binnington est devenu, lors de la dernière série, le gardien le plus victorieux de l’histoire des Blues de Saint-Louis dans les séries. Envisagé comme gardien remplaçant de Ville Husso en début de campagne, il a su répondre présent lorsque l’équipe a fait appel à lui pour redresser la barre contre le Wild. Il est probable que la franchise continue à lui faire confiance en le faisant démarrer contre l’Avalanche. Il doit confirmer contre une attaque plus redoutable et plus conséquente avec des joueurs dangereux sur toutes les lignes. Face à lui, le doute persiste. Darcy Kuemper est le gardien numéro 1 en principe mais une blessure l’a empêché de terminer la série contre les Predators. Pavel Francouz a fait le travail mais n’a pas été aussi impérial que son coéquipier. Le retour du gardien canadien est attendu contre les Blues même si une incertitude plane toujours sur sa présence lors du premier match. 

🔁 Les vétérans des Blues contre la jeune garde de l’Avalanche

Getty

Les vétérans ont répondu présent contre le Wild après une saison régulière menée par les jeunes Robert Thomas, Jordan Kyrou ou encore Pavel Buchnevich. Parmi les trois attaquants, seul le premier a été deçà de ses performances de la saison. Il a été compensé par le retour du capitaine Ryan O’Reilly à son meilleur niveau. Ce dernier a su élever son niveau pour les matchs importants et a retrouvé son efficacité devant les filets avec 25%. David Perron et Vladimir Tarasenko l’ont bien suppléé au point de rappeler les grandes heures de cette franchise en 2019. Ils ont inscrit 15 buts à eux trois lors du premier tour et sont attendus pour faire aussi bien contre l’Avalanche. Défensivement Torey Krug n’a plus joué depuis le match 3 et aucune date de retour n’a été communiqué. Une perte qui ne s’est pas ressentie dans les résultats mais son expérience risque de manquer contre la franchise du Colorado. L’arrivée à l’intersaison de Nick Leddy permet néanmoins aux Blues d’avoir un défenseur expérimenté fort sur la ligne bleue et pouvant apporter offensivement. Il n’a disputé que trois matchs durant les séries mais les Blues n’ont jamais perdu avec lui dans l’alignement. Un bon signe à l’aube de cet affrontement contre l’Avalanche. 

En opposition à cette expérience des Blues, c’est la jeunesse et l’insouciance de l’Avalanche qui prédominent. Il est vrai que la franchise du Colorado tourne autour des finales depuis plusieurs saisons mais l’arrivée de Cale Makar semble avoir définitivement renforcée cette équipe. Il a donné une nouvelle dimension à la franchise au point de réaliser un premier tour impressionnant avec 10 points inscrits dont le but vainqueur lors du match 2 qui a probablement été déterminant dans le reste de la série. Meilleur pointeur de l’équipe et des séries au nombre de matchs disputés, il est fortement attendu contre un adversaire plus dangereux offensivement et défensivement. Derrière lui, Nathan MacKinnon ne fait pas de bruit mais réalise un début de séries à son image avec 6 points dont 5 buts marqués. Il continue d’être discret mais efficace avec 17,2% de tirs rentrés dans les filets adverses. Avec Mikko Rantanen, ils sont attendus pour élever leur niveau dans une série plus compliquée. Enfin, il ne faut pas sous-estimer les apports de Valeri Nichushkin et Andre Burakovsky qui  complètent parfaitement les deux leaders offensifs de cette équipe avec 6 points 3 buts à eux deux. Ces jeunes joueurs n’ont pas été flamboyants en saison régulière contre les Blues. Cette série est donc un moyen de prendre leur revanche. 

🔮 Prédictions du CCS 🔮

✒️ L’avis de l’auteur : 4/2 Avalanche

L’Avalanche apparaît favori après la démonstration du premier tour. Néanmoins, les Blues ne sont pas à sous-estimer. Ils sont peut-être la franchise qui peut le plus poser de problèmes à celle du Colorado dans cette conférence Ouest. Un véritable test pour eux dans la quête de la Stanley Cup. L’expérience des Blues peut les gêner mais la marche semble trop haute. Ce qui pourrait faire la différence c’est la forme physique des joueurs cadres. A ce petit jeu là, la franchise du Colorado n’a pas eu à s’employer autant que les Blues au premier tour. Ils ont eu le temps de soigner les blessures, arrivant avec une certaine fraicheur physique. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :