Hockey

Profil – Repêchage LNH 2022 : Conor Geekie, le plus beau projet ?

Évènements indissociables des sports outre-Atlantique, les drafts (ou repêchages) sont les moteurs du renouvellement perpétuel des grandes ligues sportives nord-américaines. Coup de théâtre, coup du destin, déceptions, interrogations… Les drafts sont des éléments essentiels de la culture sportive en Amérique du Nord. Alors que certaines franchises de la LNH sont tournées vers les Séries éliminatoires, d’autres commencent à scruter les meilleurs talents en vue du repêchage 2022. L’évènement est prévu pour le 7 juillet prochain. Le CCS se mobilise pour vous présenter les meilleurs prospects disponibles. De jeunes talents qui peuvent peut-être changer le destin d’une franchise, voir de la Ligue…

Conor Geekie 🇨🇦

Source : hockey1on1

Date de naissance : 5 mai 2004

Provenance : Winnipeg Ice (WHL) – Bilan 2021/2022 : 53-10-5

Position : Centre (#28)

Mensurations
Taille : 193 cm – Poids : 93 kg – Tir : Gauche

Statistiques (Via Elite Prospects)

Aperçu de son parcours

Années après années, le processus du repêchage nous permet de découvrir des profils intrigants, dont la destinée est dur à prédire. Loin d’être le joueur le plus clivant, Conor Geekie rentre néanmoins dans cette catégorie. Avec un physique imposant et un QI hockey hors du commun, il a de quoi faire tourner des têtes. Pourtant, certaines lacunes font douter certains analystes quant à son réel potentiel au plus haut niveau. De ce fait, le jeune manitobain se présente peut-être comme l’un des plus beaux projets du premier tour de draft. À noter qu’il pourra compter sur son frère Morgan Geekie (Seattle Kraken) pour l’aider à se préparer à la grande Ligue.

La jeune carrière junior de Conor Geekie a démarré principalement avec les Chiefs de Yellowhead dans la WAAA. Alors âgé de seulement 13 ans, il fait son entrée directement dans la catégorie U15 de cette ligue du Manitoba. Possédant déjà un physique et une intelligence précoce, il excelle dès sa première saison. Une récolte de 68 points (38 buts – 33 passes) en 35 parties qui lui permet de se hisser à la 6ème du classement des pointeurs. Il explose ensuite l’année suivante avec 86 points et les titres de meilleurs pointeurs et buteurs du circuit.

Fort de ces prestations, il se hisse en 2019 avec l’équipe U18 de Yellowhead qui évolue dans la MU18HL. Cette même année, il est sélectionné au 2ème du repêchage d’entrée de la WHL par le Ice de Winnipeg. Une preuve alors du potentiel entrevue en lui. Cette année là, Winnipeg fait d’ailleurs coup double en sélectionnant également un certain Matthew Savoie au tout premier rang. Bien qu’il participe à 7 matchs avec le Ice, Geekie évolue essentiellement dans la MU18HL où il se fait remarquer à nouveau. Ses 35 points en 26 matchs lui permettent ainsi de décrocher le titre de meilleure recrue de la saison.

La saison 20/21 est probablement à mettre de côté en raison du nombre limité de match dû à la pandémie. Il y connait néanmoins sa première vrai expérience en WHL avec ses 24 matchs joués. Il réalise alors une récolte intéressante de 25 points. C’est donc la saison 21/22 qui aura servi de vrai baromètre dans son cas. Le moins que l’on puisse dire est qu’il a très bien performé dans l’une des puissances au Canada. Dans un effectif extrêmement talentueux avec des noms comme Savoie, Lambos ou Benson, il a su répondre aux attentes. Certes, il n’a pas progressé dans tous les aspects du jeu, mais il a fait ce qu’on attendait de lui tout au long de la saison. On pourrait éventuellement se désoler de ne pas l’avoir vu être sélectionné au camp d’équipe Canada junior.

Il sera maintenant intéressant de voir son implication dans un contexte de séries éliminatoires. Winnipeg sont actuellement encore en lice dans la WHL et il ne serait pas surprenant de les voir remporter le titre et pourquoi pas la Coupe Memorial par la suite. Autant d’occasion pour Geekie de marquer un peu plus de points aux yeux des recruteurs.

🏒 Patinage

Le niveau de patinage de Conor Geekie est sans aucune doute ce qui fait le plus défaut chez lui. Non pas que son coup de patin soit mauvais, mais il est tout simplement dans la moyenne. Cela fait donc contraste avec ses qualités premières. De part son gabarit, il manque d’explosivité et ne possède pas encore la technique suffisante pour aller chercher une vélocité élite. Bien que ce ne soit pas trop pénalisant au niveau junior, il devra améliorer cette facette pour passer au niveau supérieur.

Cette lacune s’observe surtout lors des phases de transition. En offensive, il n’est pas toujours capable de transporter à lui seul la rondelle pour générer une attaque éclair. À l’inverse, il est parfois le dernier à se replier en défense, mettant ainsi à risque son équipe. Néanmoins, son intelligence du jeu lui permet bien souvent de compenser ce que son patinage ne lui apporte pas. En effet, il possède une excellent faculté à anticiper le jeu et donc à se déplacer et se positionner efficacement. 

Bien qu’il s’agisse d’une faiblesse, Conor Geekie a encore le temps de parfaire sa technique de patinage. C’est pourquoi, il pourrait s’agir d’une erreur de trop le juger négativement sur cette facette.

⚔️ Jeu offensif

Outre son physique, Conor Geekie fait tourner la tête des dépisteurs grâce à son QI hockey très developpé. À ce titre, il est l’un des joueurs les plus intelligents de ce repêchage 2022. Sa vision est tout simplement excellente et il est capable de l’utiliser autant pour se créer des chances de marquer que pour servir ses coéquipiers. Il démontre aussi une belle créativité, ce qui le rend plus difficilement prévisible. Son maniement de rondelle est également très bon et il devient difficile de lui voiler le disque s’il met à profit sa taille.

Loin d’être un simple playmaker, il s’est se rendre dangereux par son tir. Certes, il n’est pas le plus précis, mais son volume de tirs couplé à sa puissance lui permettent de se créer de bonnes chances. Ces caractéristiques font ainsi de lui joueur très intéressant en avantage numérique. Considérant qu’il excelle tout aussi bien à 5 contre 5, il représente donc une menace offensive, quelque soit la situation de jeu. 

Finalement, il est intéressant de noter que, malgré son gabarit, il n’est pas forcément le plus physique. Si certains pourraient souhaiter le voir mieux profiter de cette avantage, il n’en demeure pas mois qu’il est surement plus efficace en utilisant sa tête pour dicter ses décisions.

🛡️ Jeu défensif

Les prestations défensives de Conor Geekie sont probablement à l’image de ses qualités et ses défauts. C’est donc dire qu’il n’excelle pas dans ce domaine mais il présente une certaine efficacité et un réel potentiel de développement. C’est probablement dans ce genre de situation que son niveau de patinage lui fait le plus défaut. Cela impacte en effet sa vitesse de replis et limite également son agilité lors de batailles pour la rondelle. Il a également tendance à « tricher » en essayant d’anticiper le changement de possession, au risque de le mettre hors zone.

Néanmoins, c’est aussi dans cette situation que son intelligence et son envergure sont de très bons atouts. Sa compréhension du jeu lui permettent bien souvent de se positionner parfaitement en zone défensive. Il peut alors mettre à profit  sa taille et son long bâton pour couper la construction du jeu adverse. Bien qu’il ne sera pas un expert en désavantage, Conor Geekie présente globalement un profil de développement intéressant en défense.

✔️ Forces

  • QI Hockey.
  • Gabarit.
  • Vision.
  • Créativité.
  • Puissance de son tir.
  • Contrôle de la rondelle.

Faiblesses

  • Patinage.
  • Jeux en transition.
  • Précision du tir.

Projection

Potentiel

Rôle en LNH

Minimum : Centre de 2ème trio // Maximum : Centre élite et spécialiste en avantage numérique

Projection repêchage LNH 2021 : Top 10

Conor Geekie se présente à la draft avec un profil relativement intriguant. Il possède en effet certaines habiletés et un physique qui sont parmi les meilleurs de cette cuvée. En revanche, il présente aussi quelques lacunes qui questionnent son potentiel au plus au niveau. C’est pourquoi certains le voit Top 10 et d’autres Top 20 du repêchage. Au CCS, nous pensons que Geekie possède trop de qualités pour ne pas être sélectionné autour du Top 10. Conor Geekie doit être vu comme un projet dont le développement est encore à finir. Avec quelques années de formation supplémentaire, il pourrait s’établir et contribuer efficacement dans la LNH.

Franchise idéale : Choix 8 / ronde 1 / Detroit Red Wings. Qui de mieux placer que les Red Wings pour couver et développer patiemment un jeune joueur? La patience est souvent la clé pour tirer le maximum de ce genre de joueur et Détroit a prouvé dans le passé qu’ils sont efficaces dans ce domaine. Le mariage serait d’autant plus intéressant que les Wings ne possèdent pas réellement un profil comme Geekie dans leur jeune effectif. Il serait ainsi un excellent complément au capitaine et leader du premier trio, Dylan Larkin.

Tous les profils du repêchage 2022 par le CCS sont ici !

Juraj SlafkovskyPotentiel 5 étoiles
Logan CooleyPotentiel 5 étoiles
Brad LambertPotentiel 4 étoiles

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :