Draft LNH Hockey Scouting Sport US

Profil – Repêchage LNH 2022 : Matthew Savoie, l’excellence offensive

Évènements indissociables des sports outre-Atlantique, les drafts (ou repêchages) sont les moteurs du renouvellement perpétuel des grandes ligues sportives nord-américaines. Coup de théâtre, coup du destin, déceptions, interrogations… Les drafts sont des éléments essentiels de la culture sportive en Amérique du Nord. Alors que certaines franchises de la LNH sont tournées vers les Séries éliminatoires, d’autres commencent à scruter les meilleurs talents en vue du repêchage 2022. L’évènement est prévu pour le 7 juillet prochain. Le CCS se mobilise pour vous présenter les meilleurs prospects disponibles. De jeunes talents qui peuvent peut-être changer le destin d’une franchise, voir de la Ligue…

Matthew Savoie 🇨🇦

Crédits Photo : Candice Ward / Calgary Hitmen

Date de naissance : 1 janvier 2004

Provenance : Winnipeg Ice (WHL) – Bilan 2021/2022 : 53-10-5

Position : Centre (#93)

Mensurations
Taille : 175 cm – Poids : 81 kg – Tir : Droit

Statistiques (Via Elite Prospects)

Aperçu de son parcours

Matthew Savoie est sur les radars des dépisteurs de la Ligue Nationale depuis de nombreuses années déjà. Né à St. Albert dans l’Aberta, Savoie commence à acquérir une certaine notoriété sur le circuit Bantam avec l’équipe de sa ville natale, les Sabres de St. Albert. Aux côtés de son frère, de deux ans son aîné, Matthew Savoie brille avec 61 points dont 34 buts en seulement 35 rencontres. En cette saison 2016-17, Savoie n’a que 12 ans et joue contre des garçons de 15 ans, il reçoit le titre de meilleure recrue de la ligue. Son frère, Carter Savoie a été sélectionné en quatrième ronde du repêchage 2020 par les Oilers d’Edmonton et partage actuellement son jeu entre l’Université de Denver et les Condors de Backersfield. Les frères Savoie ont suivi un parcours similaire, fréquentant les mêmes clubs dans l’Alberta. Ils partagent de nombreuses qualités mais c’est bien Matthew qui semble avoir le plus grand potentiel.

Pour la saison 2017-18, Matthew Savoie intègre le club préparatoire du Nord de l’Alberta en CSSHL U15. Contre des joueurs plus âgés, Savoie termine deuxième meilleur pointeur de la ligue derrière son coéquipier Dylan Guenther avec pas moins de 97 points… en 30 rencontres, il est nommé joueur d’excellence. Alors qu’il reste éligible au niveau Bantam fêtant son 14ème anniversaire le 1er janvier 2018, Savoie saute le pas vers les U18. Dans le circuit midget, Matthew Savoie termine meilleur pointeur de son équipe avec 71 points 31 rencontres, encore une fois, il remporte le titre de joueur d’excellence. Évidemment, il trône au premier rang parmi les joueurs âgés entre 14 et 15 ans.

Si proche du statut de joueur exceptionnel

Savoie fait des étincelles dès ses premières années et demande logiquement le statut de joueur exceptionnel auprès de la WHL. Alors que Shane Wright obtient ce prestigieux titre au sein de l’OHL au même moment, Savoie se voit refuser ce statut. Il aurait pu devenir le premier joueur de la WHL à l’obtenir. Une décision qui a suscité de nombreuses discussions, nous vous recommandons la lecture de l’article du blogeur Scotty Wazz à ce sujet. Qu’importe, Matthew Savoie est repêché au premier rang en 2019 par l’Ice de Winnipeg en WHL. Il partage son temps entre la Rink Hockey Academy où il détruit la ligue avec 52 points en 22 rencontres, et la WHL où Savoie montre pour la première fois des difficultés avec 7 points en 22 matchs dans une saison déjà tronquée par la pandémie. Mais les Mondiaux Juniors U17 de 2020 viennent rassurer les observateurs. Avec Canada White, Savoie inscrit 6 points en 6 rencontres mais échoue en quart de finale.

La saison suivante devait être celle de l’éclosion pour Savoie avec l’Ice mais la pandémie a grandement perturbé la saison de WHL. Avec les menaces de pauses et d’arrêts, le natif de l’Alberta décide de jouer dans d’autre ligues. Ainsi pour cette saison 2020-21, Matthew Savoie dispute quelques rencontres en AJHL, inscrivant 6 points en 4 matchs avant la fermeture de la ligue. Il passe la majorité de son temps avec les Fighting Saints de Dubuque en USHL. De retour à son niveau étincelant, Savoie rallume la flamme avec 38 points dont 21 buts en 34 rencontres. Il est logiquement nommé dans l’alignement étoilé de la Ligue.

Une saison 2021-22 en patron

Nous voici désormais à la saison actuelle, la saison 2021-22. Terminé les troubles liés au statut de joueurs exceptionnels, terminé les entraves de la pandémie, Matthew Savoie est libre en WHL et le moins que l’on puisse dire, c’est que le garçon rayonne. Dans une équipe riche en talents, Savoie mène l’Ice de Winnipeg aux côtés de garçons comme Conor Geekie, Carson Lambos ou Zachary Benson. En 65 rencontres, Savoie inscrit 90 points dont 35 buts terminant la saison régulière au 7ème rang des pointeurs de la WHL. Meilleur pointeur, meilleur marqueur d’une équipe de l’Ice terminant avec le meilleur bilan de la ligue. Actuellement, Winnipeg est toujours en course pour remporter la Coupe Mémorial. A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’Ice de Savoie est mené 2 matchs à 1 par les Oil Kings en troisième ronde des Séries de la WHL. En 10 rencontres, Savoie a déjà inscrit 12 points, 6 buts et 6 passes.

🏒 Patinage

Matthew Savoie est l’un des joueurs les plus rapide de WHL. Le natif de St. Albert possède une excellente vitesse de pointe en ligne droite, qu’il est capable de maintenir sur de longues séquences, mais surtout Savoie a montré un pouvoir d’accélération élite. Vous comprendrez en observant ses mensurations que Savoie est un attaquant sous-dimensionné. Mais il compense largement ce « défaut » naturel par un patinage fluide, agile et extrêmement efficace qui lui permet de pouvoir esquiver de nombreux défenseurs plus grands. Sa vitesse de pieds, son explosivité et son dynamisme en font un attaquant très difficile à suivre tant il parvient à se créer son propre espace.

L’une des qualités principale de Savoie reste sa capacité à changer de rythmes, de directions avec une aisance bluffante. Avec ou sans la rondelle sur son bâton, Matthew Savoie maîtrise un aspect du jeu qui caractérise les plus grands : les croisements. Maintenir une vitesse haute avec des changements de courbes aussi brutaux rend Matthew Savoie imprévisible. Une piste d’amélioration pour Savoie serait de réussir à allonger ses foulées, mais globalement, son patinage est tout proche de l’élite et facilement transposable au niveau supérieur.

⚔️ Jeu offensif

Matthew Savoie a toutes les qualités offensives que vous attendez chez un espoir de la Ligue Nationale. En raison de son patinage dynamique et d’un QI hockey très élevé, Savoie est passé expert dans l’art de trouver les bons espaces. C’est un danger permanent en zone offensive et gare à celui qui le laisse sans surveillance. Il possède d’excellentes mains, un contrôle de la rondelle et un maniement du bâton exceptionnels. Cette combinaison de vitesse et de technique lui permet de créer aisément des entrées de zone.

L’atout majeur de Savoie résulte de l’ensemble de toutes ces qualités : gros rythme, changements de direction, technique, habile, vision, QI hockey. Le résultat donne un joueur qui excelle dans la manœuvre des défenses et la création offensive. Ses yeux et son langage corporel peuvent feinter n’importe quel défenseur. Savoie aime attirer l’attention sur un tir pour décrocher une passe parfaite. Vous comprendrez bien qu’en situation de supériorité numérique son potentiel est très intéressant. Nous avons hésité longuement pour accorder la note de 5 étoiles au jeu offensif de Matthew Savoie, mais son jeu de passe, probablement le meilleur de la cuvée, nous a permis de trancher. Son timing, son positionnement et ses lectures font de lui un atout créatif immanquable.

Si nous devions souligner un aspect de son jeu à développer, ce serait son tir. Matthew Savoie maîtrise une magnifique palette de tir : coup du poignet, sur réception, du revers. L’ensemble est précis et puissant. Attention peut-être à l’excès de confiance. Savoie a tendance à tirer beaucoup dans des situations pas toujours préférentielles, une meilleure sélection des tirs rendra son jeu plus propre et efficace. Evidemment, autre défaut presque logique en raison de son physique, Matthew Savoie ne se rend que très rarement dans la bataille devant les filets et a donc tendance à jouer un peu trop au large. Un défaut qui sera corriger progressivement à mesure qu’il renforcera son corps.

🛡️ Jeu défensif

Bon évidemment, le jeu défensif de Matthew Savoie est largement perfectible. Son manque de taille, 1 mètre 75 soit environ 10 cm en-dessous de la moyenne de la Ligue Nationale cette saison, semble préjudiciable pour sa projection. Cette taille a toujours inquiété les dépisteurs. Savoie a du mal à contenir les joueurs plus gros et plus fort que lui, que ce soit dans contre les bandes et dans les différentes zones. Il est tout à fait naturel de penser que son physique et surtout son influence sur son jeu défensif pourrait nuire à son plafond en LNH. Pourtant, le natif de St. Albert fait de bons efforts qui nous indiquent qu’il pourrait ne pas avoir un impact négatif sur la glace de ce côté de la patinoire. Savoie joue de sa vitesse, de ses courbes et de son bâton actif pour gêner les porteurs de rondelles pour réduire les espaces entre les transmissions.

Même si Savoie fait de bonnes choses en défense, dans tous les cas, il lui faudra du temps avant d’être physiquement prêt pour les batailles de la Ligue Nationale. Il doit absolument renforcer son cadre, gagner en muscle pour compenser son déficit de taille et résister aux impacts. Dans une franchise capable de lui fournir de bons conseils dans ce secteur, il n’y a aucun doute à le voir progresser.

✔️ Forces

  • Vitesse.
  • Patinage
  • Changements de direction.
  • QI Hockey.
  • Création.
  • Jeu de passe.
  • Contrôle de la rondelle.
  • Vision.
  • Spectaculaire.

Faiblesses

  • Physique.
  • Taille.
  • Sélection des tirs.

Projection

Potentiel

Rôle en LNH

Minimum : Centre de 3ème trio, spécialiste jeu de puissance // Maximum : Centre de concession

Projection repêchage LNH 2021 : Places 4 à 7

Matthew Savoie est un talent rare tant ses qualités offensives sont certaines, diversifiées et impactantes. Capable de changer le cours d’une rencontre, de créer pour lui ou pour les autres, Savoie a trop de talent offensif pour sortir du Top 10 de ce repêchage. En revanche, il est vrai que son physique inquiète au même titre que son jeu défensif. Il ne deviendra probablement pas un centre bidirectionnel mais avec du travail, Savoie peut atténuer ses difficultés défensives. Il reste un prospect capable d’incarner le renouveau d’une franchise.

Franchise idéale : Choix 5 / ronde 1 / Philadelphie Flyers. Les Flyers vont devoir trouver un joueur capable d’incarner la franchise dans les années à venir. Cette année, sans choix sur le podium du repêchage, Philadelphie devrait tenter l’aventure avec Matthew Savoie. Il y a des risques, certes, notamment s’il n’arrive jamais à passer ce cap physique, mais le potentiel est suffisamment important pour se laisser tenter.

Tous les profils du repêchage 2022 par le CCS sont ici !

Juraj SlafkovskyPotentiel 5 étoiles
Logan CooleyPotentiel 5 étoiles
Brad LambertPotentiel 4 étoiles
Conor Geekie – Potentiel 4 étoiles

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :