Site icon Café Crème Sport

NBA – Mock Draft 2022 : Les places 30 à 16 !

Après avoir décrypté 60 prospects de la cuvée 2022, le CCS se livre au tant difficile exercice de la mock draft. Un exercice de simulation qui mêle expertise, fantasme et parfois science fiction. La Scouting Squad du Café Crème Sport est composée de quatre rédacteurs, deux d’entre eux vous proposent leurs mocks draft en podcast, un autre en article ! Voici donc à quoi ressemble le premier tour de notre rédacteur Ben, et on commence avec les places 30 à 16 !

Pick 30 : Denver Nuggets

Sélection : Kennedy Chandler, Tennessee, PG

Les Nuggets ont récupéré le dernier pick du premier tour dans un échange avec OKC incluant JaMychal Green. La franchise du Colorado nous a habitué à des choix risqués ces dernières années, consciente de pouvoir développer des joueurs dans leur environnement collectif idéal. Alors en 30ème position, Denver pourrait tenter le pari Kennedy Chandler. Un (très) petit meneur créateur qui pourrait chuter dans cette Draft. Sa vitesse et ses lectures pourraient très bien s’insérer dans le collectif des Nuggets, notamment depuis le banc, mais il devra progresser en défense pour rêver d’un meilleur rôle. Pour pallier un éventuel départ de Campazzo, Chandler peut très bien trouver sa place.

Pick 29 : Memphis Grizzlies

Sélection : Bryce McGowens, Nebraska, SG/SF

Ce deuxième choix entre les places 20 et 30 pourrait être l’occasion de se lancer dans un pari pour Memphis. En regardant la fiche salariale de l’équipe, Kyle Anderson est agent libre cet été. Trouver un joueur talentueux pour compenser un éventuel départ ne serait pas stupide. Comme Denver, les Grizz draftent bien, très bien même. Avec McGowens, ils mettraient la main sur un poste 2/3 capable de scorer seul avec un beau potentiel défensif. Le joueur de Nebraska est un projet mais possède un profil suffisamment atypique pour plaire à la direction de Memphis. Dillon Brooks n’est pas non plus exempté d’un départ. Avec Zaire Williams et McGowens dans le bassin, au moins un des deux pourrait éclore et intégrer le cinq de départ à terme.

Pick 28 : Golden State Warriors

Sélection : Trevor Keels, Duke, G

Les nouveaux champions NBA pourraient bien tenter de renforcer leur base arrière avec ce pick 28. Vous allez me dire, les Dubs ont-ils vraiment besoin d’un arrière ? Un scoreur non. Mais un gros défenseur capable de partir en mission sur les meilleurs extérieurs adverses ? Là c’est oui. Si les Splash Bro’ sont intouchables, sur le banc, mettre un gros défenseur comme Trevor Keels au côté de Jordan Poole ne serait pas une mauvaise idée. Keels c’est 1 mètre 95 pour 101 kilos et une animosité tout à fait Smartesque. Un joueur de devoir, un joueur vocal qui trouverait chez Draymond Green un mentor pour performer dès sa première année chez les Warriors. Peu de risques, gros gain avec ce choix.

Pick 27 : Miami Heat

Sélection : Jaylin Williams, Arkansas, C

Encore une équipe qui drafte bien. Le Heat a plusieurs options avec ce pick 27, le scénario le plus probable reste un trade. Dans l’hypothèse où la franchise floridienne garde ce choix, différents postes sont à cibler. Si trouver un nouveau shooteur peut paraître une bonne idée, je suis davantage parti sur un renfort près du cercle. Le manque de rotation au poste 5 s’est clairement ressenti sur cette dernière campagne de Playoffs. Dewayne Dedmond arrive à la fin de son contrat, Omer Yurtseven n’a pas de contrat garanti. Alors pourquoi ne pas utiliser la draft pour trouver une doublure à Bam Adebayo ? Avec son profil atypique accès sur le playmaking et la polyvalence défensive, Jaylin Williams semble avoir les qualités idéales pour devenir l’ombre d’Adebayo. Une mentalité totalement compatible avec l’esprit Heat, une jeunesse qui laisse entrevoir une belle réserve de potentiel et vous obtenez le cocktail parfait pour le Heat.

Pick 26 : Houston Rockets

Sélection : MarJon Beauchamp, IGnite/G-League, SF

Choix le plus tardif des Rockets parmi leurs trois choix de premier tour (26, 17, 3), récupéré dans un trade avec Dallas incluant Christian Wood. L’idée est claire pour Houston : acquérir les plus gros potentiels, quitte à devoir faire le tri à un moment donné. Avec un pick 26, c’est le moment de se faire plaisir et choisir un garçon qu’on estime avoir trop descendu : MarJon Beauchamp tient ce profil. Poste 2/3, gros joueur de high-school, un joueur intelligent au service du collectif avec un réel potentiel défensif. Le tir est le plus gros point noir et doit être travaillé. Mais globalement, Beauchamp semble être un engrenage intéressant pour fluidifier le jeu entre le backcourt et le frontcourt des Rockets. S’il est encore disponible en 26, les Rockets n’hésiteront pas.

Pick 25 : San Antonio Spurs

Sélection : Nikola Jovic, International, SF/PF

Choix le plus tardif des Spurs parmi leurs trois choix de premier tour (25, 20, 9), récupéré dans un trade avec Boston concernant Derrick White. Difficile à dire si San Antonio va conserver ses choix 25 et 20 mais, faisons comme si. Les besoins des Spurs semblent évidents. Du monde sur les postes intérieurs, et on réserve le pick 9 pour combler les besoins au poste de pivot, mais gardons un peu de mystère. Avec ce pick 25, les Spurs peuvent peut-être mettre la main sur Nikola Jovic, projeté en fin de loterie chez certains, en fin de premier tour chez d’autres. Sur mon Big Board, Jovic est bien plus haut que le 25ème rang. Mais son attitude sur et en dehors des parquets pourrait le conduire à chuter le 23 juin. Qu’importe, Jovic est un poste 4 avec un potentiel à la passe vraiment intriguant, voire passionnant. Sans entrer dans la comparaison abusive avec le grand Nikola de cette ligue, Jovic sait tirer de loin et passer le ballon avec grande intelligence. La défense interroge, la mentalité aussi. Quelle autre franchise que les Spurs peuvent corriger ces défauts ? Attention steal is coming.

Pick 24 : Milwaukee Bucks

Sélection : Max Christie, Michigan State, SG/SF

Avec ce pick 24, les Bucks peuvent acquérir un rôle player de talent à bas coup. En regardant les finances des Champions NBA 2021, Pat Connaughton a une player option à 5,7M$ et Portis une à 4,5M$. Avec de probables re-signatures, les Bucks vont devoir économiser pour chercher du renfort sur le marché des transferts. Alors un rookie capable d’apporter en première année serait idéal. Max Christie semble avoir la mentalité et le talent pour aider le Bucks. Défenseur appliqué, cérébral et collectif, le freshman de MSU sait aussi rentrer ses tirs longue distance. Beaucoup d’aspects de son jeu sont encore à développer, mais dès sa première année, un rôle de 3&D en bout de banc pourrait lui convenir. Avec du temps, son potentiel peut rapidement devenir un atout crucial pour Milwaukee.

Pick 23 : Philadelphia Sixers

Sélection : Wendell Moore Jr., Duke, SF

Comme pour le Heat, ce pick est grandement évoqué dans différents transferts. Dans l’hypothèse où les Sixers conservent ce choix, l’idée de serait pallier un éventuel départ, notamment sur les ailes. Depuis quelques semaines, des noms fusent sur la liste des transferts côté Phila. Que ce soit Harris, Green ou Thybulle, les Sixers pourraient profiter de ce pick pour drafter un ailier capable de jouer à côté de stars qui monopolisent le ballon et l’attention. Ainsi, le joueur de troisième année des Blue Devils, Wendell Moore Jr. pourrait très bien venir compléter le roster des Sixers. Homme à tout faire, intelligent en défense, gros moteur, beaucoup d’efforts, très bon jeu off-ball et une mentalité très adaptable aux différents systèmes. Wendell Moore Jr. peut être projeté dans beaucoup d’équipes NBA, aux Sixers, son sérieux et sa discipline ne seront pas de trop.

Pick 22 : Memphis Grizzlies

Sélection : Moussa Diabaté, Michigan, C

Pour moi l’objectif principal des Grizz à cette Draft 2022 est de trouver une doublure de Steven Adams à développer. Xavier Tillman ne semble pas être dans les plans de la franchise à long terme, alors un jeune pivot à fort potentiel serait une belle pioche pour Memphis. En 22ème position, les Grizzlies pourraient voir le pivot français des Wolverines, Moussa Diabaté encore disponible. Une saison sous les radars, mais un potentiel certain. Le natif de Paris présente déjà une énorme polyvalence défensive, des qualités athlétiques impressionnantes et un potentiel de stretch-five intéressant. L’ensemble de ses qualités peut parfaitement être projeté dès sa première année en sortie de banc pour monter une association avec Brandon Clarke et ses qualités de scoreur près du cercle. Diabaté est un projet qui nécessite quelques années de développement mais les retombées peuvent être très positives.

Pick 21 : Denver Nuggets

Sélection : Patrick Baldwin Jr., Milwaukee, PF

Comme évoqué dans le paragraphe concernant le pick 30, les Nuggets aiment prendre des risques à la Draft, des paris qui s’avèrent globalement payants. Avec ce choix 21, Denver peut éventuellement sélectionner Patrick Baldwin Jr., un ancien lottery pick garantit, projeté souvent dans le Top 10 voire Top 5 en début de saison. Il a chuté en raison d’une attitude sur les parquets discutable et des choix de carrière surprenants. Une saison en pointillé, très discret, dans le petit programme de Milwaukee et une chute vertigineuse dans les big board et les mocks draft. Mais une franchise comme Denver peut tout à fait croire encore au potentiel de Patrick Baldwin Jr. Peut-être l’un des meilleurs shooteurs off-ball et des qualités qui ne demandent qu’à être révélé dans un contexte NBA. L’incertitude sur son poste peut être soulevée mais dès sa première année, il pourra apporter un très bon spacing sur les ailes et de la défense collective. Patrick Baldwin Jr. a le profil un peu intriguant qui correspond aux sélections des Nuggets ces dernières années.

Pick 20 : San Antonio Spurs

Sélection : Kendall Brown, Baylor, SF

Un ailier de plus à San Antonio ? Pourquoi pas. Lonnie Walker arrive en fin de contrat, Keita Bates-Diop n’a pas son contrat garanti, Romeo Langford détient un Team Option, tout comme Devin Vassell et Keldon Johson. Si dans le cas des deux derniers, il y a peu de doutes que les Spurs activent leur Team Option, pour les autres c’est plutôt flou. Venir chercher Kendall Brown ferait sens pour San Antonio dans la mesure où cet ailier pourrait venir rapidement bouleverser la hiérarchie sur l’aile. Joueur de première année sorti du beau programme de Baylor, Brown a excellé cette saison dans le jeu off-ball. Un gros finisseur athlétique capable d’exploiter à merveille le jeu des Spurs. Surtout, Kendall Brown nous a montré quasiment QUE du off-ball et pourrait bien surprendre beaucoup de monde dans les années à venir s’il peut diversifié son arsenal offensif. Physiquement, Brown a tout le matériel pour devenir un ailier moderne performant en NBA avec également une belle efficacité longue distance. Brown sous Pop avec Murray, on achète.

Pick 19 : Minnesota Timberwolves

Sélection : Caleb Houstan, Michigan, SF

Il ne manque pas grand chose aux Wolves pour passer un cap. C’est d’ailleurs fort probable que l’upgrade de la franchise ne passe par ce pick 19, mais c’est toujours précieux d’avoir un rookie prometteur et fonctionnel dans la rotation. Les besoins les plus pressés de Minnesota ne semblent pas être sur le backcourt ou le frontcourt mais bien sur l’aile où hors Jaden McDaniels, il manque quelqu’un pour assurer le lien entre les arrières et l’intérieur. Le jeune canadien Caleb Houstan pourrait être cette pièce. Il sort d’une saison décevante du côté de Michigan mais nous a montré beaucoup sur les autres compétitions. Du tir extérieur de qualité, une polyvalence défensive intéressante et ne semble pas avoir besoin du ballon pour exister. Un ensemble de qualités qui peut bénéficier aux Wolves. Peut-être pas l’année une, car Houstan doit être développé, physiquement d’abord, mais il peut très bien apporter en sorti de banc en tant que rookie.

Pick 18 : Chicago Bulls

Sélection : Jaden Hardy, IGnite/G-League, G

Été semble incertain pour les Bulls de Chicago après une saison régulière en dents de scie et des Playoffs décevants. Une saison surtout marquée par les blessures. Seulement 6 contrats sont assurés pour la saison prochaine côté Chicago. Des choix vont devoir être faits et avec ce pick 18, les Bulls peuvent venir chercher un gros potentiel capable de pallier d’éventuels départs. Avec Jaden Hardy c’est un peu l’idée. Certes, le secteur extérieur n’est pas le plus dépourvu côté Bulls mais des trades et des ajustements peuvent rapidement rebattre les cartes. Jaden Hardy n’a pas signé une saison aussi glorieuse que l’on pouvait espérer, voyant sa côte à la draft baissée au fil des semaines. Il demeure un talent à haut potentiel, capable de créer pour lui-même avec de gros instincts de scoreur. Dans divers scénarii, les Bulls pourraient avoir besoin de ce scoring naturel en sorti de banc. En fonction de l’évolution de la franchise, Hardy peut tout aussi grimper dans le cinq titulaire dans les années à venir. Un choix qui pourrait donc s’avérer payant pour le court et le moyen termes.

Pick 17 : Houston Rockets

Sélection : Ousmane Dieng, International, SF

Avec ce pick 17, les Rockets peuvent aller chercher un talent sur l’aile permettant de jouer un rôle de rouage fluide entre l’extérieur et l’intérieur. Le backourt de Houston semble être assurer par la traction KPJ/Green, même si je trouve personnellement que ce duo n’est pas un exemple de complémentarité, les Rockets veulent continuer de le tester. Sur le frontcourt, il y a un peu de monde avec notamment Alperen Sengun, Usman Garuba et le pick 3 je leur propose. Sur l’aile, Jae’Sean Tate et Kenyon Martin Jr. font de belles performances mais dans un profil très athlétique. Avec le Français, Ousmane Dieng, les Rockets auraient un autre jeune talent au profil différent. Polyvalent en défense, il peut largement fluidifier le jeu en attaque avec un beau potentiel de catch and shooteur. Dieng s’est révélé sur la seconde partie de saison avec les Breakers et pourrait voir son nom sortir avant le pick 17. Mais concrètement, le Français pourrait très bien tomber chez les Rockets et s’incruster parfaitement dans le projet de la franchise.

Pick 16 : Atlanta Hawks

Sélection : Ochai Agbaji, Kansas, SG/SF

Les Hawks peuvent exploiter ce choix 16 en allant chercher un joueur qui sera très convoité le soir de la Draft. En fin de loterie ou avant le pick 20, le champion NCAA avec Kansas devrait partir. Atlanta doit toujours rechercher de la défense extérieure pour entourer Trae Young. Ochai Agbaji est un prospect qui, dès sa première année, semble capable de remplir cette mission avec un grand succès. La défense et surtout l’intensité défensive que peut donner Agbaji est réellement son meilleur talent. Offensivement, la star des Jayhawks a déjà tout l’arsenal pour être un 3&D fiable en NBA. Composer une paire d’ailes Hunter/Agbaji serait une aubaine pour Atlanta et un cauchemar pour les autres équipes.

Dès demain, nous entrons dans la loterie ! La suite… AU PROCHAIN NUMERO !

Vous préférez écouter plutôt que lire ? Les mocks draft du CCS sont aussi disponibles en podcast !

Places 30 à 21
Places 20 à 11
Top 10

Retrouvez tous nos profils de la Draft NBA 2022 ici !

Tier « Potentiel All-Star »

Chet Holmgren – Paolo Banchero – Shaedon Sharpe

Tier « Starter ++ »

Tari Eason – Jaden Hardy – Harrison Ingram – Ben Mathurin – Johnny Davis – Tyty Washington – AJ Griffin – Jaden Ivey – Jabari Smith

Tier « Starter/6ème homme »

Patrick Baldwin – Nikola Jovic – Bryce McGowens – Moussa Diabaté – Caleb Houstan – Ochai Agbaji – Kennedy Chandler – Kendall Brown – Ousmane Dieng

Tier « Rotation importante »

Jabari Walker – Spencer Jones – Dyson Daniels – Dereon Seabron – MarJon Beauchamp – Jean Montero – Walker Kessler – Jaylin Williams – Caleb Love – Christian Braun – Johnny Juzang – Iverson Molinar – Malaki Branham – Jalen Williams

Tier « Fin de rotation »

Wendell Moore Jr – Julian Champagnie – Ismaël Kamagaté – Jaime Jaquez Jr – Trayce Jackson-Davis – Hugo Besson – Christian Koloko – Max Christie – Justin Lewis – EJ Liddell – Lee Hyun-Jung – Michael Devoe – Jaden Shackelford – Scotty Pippen Jr

Tier « G-League/2Way »

Andrew Nembhard – Collin Gillespie

Quitter la version mobile