Foot

Le tour d’Europe du CCS : Premier League (4ème journée)

Cette 4e journée de PL a été marquée par le fossé qui commence (déjà) à se creuser entre le duo de tête (Manchester City/Liverpool) et les autres membres du “Big 6” (Arsenal, Tottenham, Chelsea et MU). Au niveau des autres résultats, on retiendra, Leicester et Everton qui enchaînent ainsi que Watford qui n’y arrive décidément pas, en ce début de saison.

Le focus du Week-end : Arsenal – Tottenham (2-2)

Après une défaite logique face à Liverpool, la semaine dernière, les Gunners d’Unai Emery se devaient de réagir, à domicile, face au rival honni : Tottenham Hotspurs. Les Spurs, de leur côté avaient perdus, à domicile, face à Newcastle (1-0) et voulaient également repartir de l’avant.

Au niveau des compositions, Mauricio Pochettino a dû composer avec beaucoup d’absents (Aurier, Walker-Peeters, Ndombele ou encore Juan Foyth). L’équipe alignée par les Spurs est la suivante : Lloris-Sanchez-Alderweireld-Vertonghen-Rose-Sissoko-Winks-Eriksen-Lamela-Son-Kane.

Du côté d’Arsenal, nous avons assisté à une grande première, la titularisation du trio tant attendus : Aubameyang-Lacazette-Pépé. Pour les accompagner, au milieu le trio Xhaka-Guendouzi-Torreira. La défense est la même que contre Liverpool, avec Kolasinac qui remplace Monreal (partis à la Real Sociedad, dans la semaine).

Le début de match est plutôt à l’avantage des joueurs d’Unai Emery mais sur un long ballon de Lloris, Kane bat Xhaka de la tête, Son récupère la balle, efface David Luiz puis lance Lamela. La frappe de l’argentin est assez molle mais suffisamment bien placée pour mettre Leno en danger, le portier allemand dévie la balle… mais Eriksen a bien suivis et marque dans le but vide (0-1, 10ème).

Les Canonniers tentent de réagir mais ni Pépé, ni Lacazette ne parviennent à tromper Lloris. peu avant la mi-temps, sur un ballon quasi anodin, Son s’engouffre dans la surface et sert Kane, ce dernier perd la balle… mais Granit Xhaka commet l’irréparable et fauche le sud-coréen en pleine surface, penalty. L’attaquant anglais ne se fait pas prier et inscrit le deuxième but des Spurs (0-2, 40ème). Au passage, il devient le meilleur buteur des North London Derby, avec 10 réalisations (dont 5 sur penalty).

Ce deuxième but va métamorphoser Arsenal et les 5 dernières minutes de cette première mi-temps sont un véritable calvaire pour les défenseurs des Spurs, juste avant la pause, Pépé trouve astucieusement Lacazette dans la surface, ce dernier réussit un superbe contrôle avant de mettre dans le vent Alderweireld et de fusiller à bout portant Lloris (1-2, 46ème).

Au retour des vestiaires, les Gunners ne baissent pas le pied, au contraire, ils multiplient les situations devant les cages du gardien français mais ce dernier bloque bien les frappes de Pépé, Aubameyang ou Guendouzi. Peu après l’heure de jeu, Tottenham se procure sa seule occasion de la deuxième mi-temp… et quelle occasion, Harry Kane est étrangement seul dans la surface de réparation de Leno, l’attaquant anglais arme sa frappe, cette dernière vient s’écraser sur le poteau d’un portier allemand totalement battus. La chance de Tottenham est passée car quelques minutes plus tard, sur un amour de ballon de la part de Guendouzi, Aubameyang détourne légèrement le ballon et trompe Hugo Lloris (2-2, 70ème).

À la 78e minute, suite à un superbe mouvement entre Xhaka, Mkhitaryan et Kolasinac, Sokratis croit donner la victoire aux siens mais le but est refusé, à juste titre, car le défenseur bosnien était en position de hors-jeu. La fin de match est assez brouillonne et le score ne bougera plus, 2-2. C’est un résultat qui n’arrange pas vraiment les deux équipes mais si une équipe s’est “rassurée” sur le plan du jeu, c’est bien Arsenal. Les Spurs ont, eux, étaient assez peu dangereux et peuvent dire merci aux Gunners, qui leur ont “offerts” les deux buts.

Le fait marquant : Watford, c’est quoi le problème ?

Les Hornets, ne comptent, après 4 journées qu’un seul petit point et surtout, ils n’ont toujours pas joués face à un membre du Big 6. Pourtant, au regard des statistiques, l’équipe dirigé par Javi Gracia est plus ou moins sur les mêmes standards que la saison dernière, saison qui les a vus terminer à une belle 11e place.

Alors quel est le problème ? Tout d’abord, la défense encaisse beaucoup trop de buts (8 en 4 matchs) et tant qu’ils n’auront pas réussit à régler ce problème, ils devront se battre pour le maintien. Autre problème : l’attaque. Les Hornets n’ont marqués que 2 buts en 4 matchs et pourtant, à chaque matchs ils tirent plus que leurs adversaires, il y a un véritable soucis de réalisme et même si leur effectif et leur fond de jeu est supérieur à la majorité des clubs de bas de tableau, le réalisme dans les deux surfaces devra très vite être retrouvé, sous peine de retomber en seconde division, 4 ans après être remonté.

Le MVP de la journée : Mattéo Guendouzi (Arsenal)

Le jeune milieu de terrain français est en train de faire son trou du côté de Londres. Ses trois premiers matchs face à Newcastle, Burnley et Liverpool avait été déjà de très bonne facture mais son match de dimanche contre Tottenham montre à quel point, ce gamin peut aller loin.

Capacité à prendre le jeu à son compte, à régler le tempo du match, distribuer, récupérer et même faire une passe décisive… voilà comment on peut résumer le match de l’ancien lorientais. Sans un grand Hugo Lloris, il aurait même pus marquer un peu plus ce match. Bref son avenir s’annonce radieux et ce n’est pas son match de dimanche qui nous fera dire le contraire.

Cerise sur le gâteau, suite à la blessure à la cheville de Paul Pogba, Didier Deschamps a fait appel à lui, pour les prochains matchs de l’Équipe de France (7 et 10 septembre).

La pépite, Mattéo Guendouzi, s’apprête à vivre une grande saison.
Photo: Craig Mercer/Spi/Icon Sport

Tout les résultat

Southampton 1 – 1 Manchester Utd

Chelsea 2 – 2 Sheffield Utd

Crystal Palace 1 – 0 Aston Villa

Leicester 3 – 1 Bournemouth

Manchester City 4 – 0 Brighton

Newcastle 1 – 1 Watford

West Ham 2 – 0 Norwich

Burnley 0 – 3 Liverpool

Everton 3 – 2 Wolverhampton

Arsenal 2 – 2 Tottenham

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :