Cyclisme Omnisport

Preview Saison 2021 – UAE Team Emirates : Confirmer avec un duo de choc

Les acteurs du cyclisme mondial sont de retour cette année pour une saison qui s’annonce une nouvelle fois palpitante. A cette occasion, le CCS passe en revue toutes les équipes qui auront un rôle à jouer dans les grandes courses du calendrier World Tour. Aujourd’hui, coup de projecteur sur l’équipe UAE Team Emirates

Carte d’identité

Nom de l’équipe : UAE Team Emirates

Pays : Emirats Arabes Unis

Date de création : 1990

Statut : UCI World Team

Classement UCI 2020 : 3 ème

Directeur général : Joxean Fernandez « Matxin »

Coureur vedette : Tadej Pogacar / Marc Hirschi

Retour sur la saison 2020

VictoiresCoureurMois
Vuelta San Juan – Etapes 2, 4 et 7Fernando GaviriaJanvier
Saudi Tour – Etape 1COSTA RuiJanvier
Tour de Valence – Etape 2, 4 et CGPOGAČAR TadejFévrier
Tour de Colombie – Etape 2, 3 et 5MOLANO Juan SebastiánFévrier
UAE Tour – Etape 5POGAČAR TadejFévrier
Championnat de Slovénie – CLMPOGAČAR TadejJuin
Vuelta de Burgos – Etape 2Fernando GaviriaJuillet
Championnat du PortugalCOSTA RuiAoût
Championnat du Portugal – CLMOLIVEIRA IvoAoût
Criterium du Dauphiné – Etape 3FORMOLO DavideAoût
Tour du Limousin – Etape 2Fernando GaviriaAoût
Tour du Limousin – Etape 3PHILIPSEN JasperAoût
Championnat de NorvègeBYSTRØM Sven ErikAoût
Trophée MatteottiCONTI ValerioAoût
Giro de ToscaneFernando GaviriaSeptembre
Tour Luxembourg – Etapes 1, 4 et CGULISSI DiegoSeptembre
Tour de France – Etape 1KRISTOFF AlexanderSeptembre
Tour de France – Etapes 9, 15, 20 et CGPOGAČAR TadejSeptembre
Binkbank Tour – Etape 1PHILIPSEN JasperOctobre
Giro – Etape 2 et 13ULISSI DiegoOctobre
Vuelta – Etape 15PHILIPSEN JasperNovembre

La Vuelta 2019 avait posé les bases d’une équipe qui progresse autour de son champion Tadej Pogacar. 2020 a été, une année, faste pour l’équipe. Elle a remporté son premier Grand Tour de manière surprenante, déjouant tous les pronostics qui en battant la Team Jumbo et son train jaune. Malgré trois coureurs en moins et donc l’impossibilité de peser sur la course, une bordure qui lui fait perdre du temps, le jeune Slovène a battu Primoz Roglic sur son épreuve favorite, le contre-la-montre. Un panache à l’état pur en montagne. Bluffant pour son âge !

Mais l’année d’UAE Team Emirates se résume t’elle à la journée du 19 septembre 2020 ? Elle restera assurément dans les annales du Tour de France et si Pogacar représente presque 1/3 des victoires de son équipe, il n’y a pas que lui dans ce collectif.

Les Italiens Formolo et Ulissi ont répondu présent cette année. Le premier a dû abandonner sur les deux GT auxquels il a participé mais il s’est souvent projeté vers l’avant et a gagné une étape du Critérium du Dauphiné. Le deuxième a fait mieux avec la victoire au général sur le tour du Luxembourg avant de gagner 2 étapes du Giro. Ajouté à ça une belle campagne de classiques Italiennes. Une belle année.

Le reste des victoires a été en partie apporté par les sprinters de l’équipe, à savoir, Philipsen, Kristoff et surtout Gaviria. Ce dernier a brillé plutôt en début de saison avant d’être ralenti par des problèmes de genou par la suite.

UAE a été une des seules équipes du top 5 à progresser en terme de nombres de victoires sur l’année. Elle est passée d’une 15 ème place UCI en 2018 à la 3 ème place en 2020 et rien ne semble pouvoir stopper leur ascension. Et dire que Filippo Ganna était dans cette équipe avant de partir chez Ineos..

Tableau des transferts

ArrivéesDéparts
HIRSCHI MarcHENAO Sergio
 MAJKA RafałARU Fabio
TRENTIN MatteoPHILIPSEN Jasper
GIBBONS RyanBOHLI Tom
AYUSO JuanRAVASI Edward

Des départs qui impactent peu

La perte de Jasper Philipsen est peut-être dommageable, car le sprinter de 22 ans progresse chaque année. Mais difficile de lui faire une place entre Gaviria et Kristoff. Plutôt qu’engendrer de la frustration et des problèmes au sein de l’équipe, autant le laisser partir.

En ce qui concerne Henao et Aru, leurs départs est plutôt une bonne chose. L’italien, et son salaire en or massif, a été un vrai flop. Il n’a jamais réussi à se relancer. Qu’il est loin le temps de sa gloire avec la victoire finale sur la Vuelta et la 2 ème place sur le Giro la même année (2015). Plus aucune victoire depuis 2017, il va essayer de se relancer dans l’équipe Sud-africaine Qhubeka ASSOS. Pour Henao, fidèle lieutenant en montagne et souvent placé dans les classements généraux des GT avec Sky, le constat est le même. Perte de vitesse, fin de carrière approchante. Il n’a pas été l’équipier de luxe que l’équipe pouvait espérer, son départ ne va pas peser sur l’équipe.

Des arrivées intéressantes avant LE coup du mercato

Recruter Rafal Majka et Matheo Trentin, c’est déjà bien et intelligent pour entourer une équipe jeune qui progresse. Même l’apport de Gibbons en poisson pilote pour les sprints massifs c’est bien pensé. Mais apparemment, ce n’était pas suffisant. L’équipe est allée débaucher la révélation 2020, Marc Hirschi dans les premiers jours de 2021. Le Suisse nous a offert un véritable show sur le dernier Tour de France. Il a ajouté la Flèche Wallone à son palmarès, fait 2 ème de Liège-Bastogne-Liège et 3 ème des mondiaux.

Si ce transfert pose question pour l’avenir du cyclisme et les transferts à venir, il fait passer le Team UAE dans une autre dimension. Le duo Hirschi-Pogacar, 22 ans, ne sera pas la terreur des bacs à sable, mais bien celui des pelotons. Le premier sur les classiques ou les étapes de GT vallonnées et le deuxième pour confirmer sa victoire au TdF. S’ils ne peuvent maintenant plus bénéficier de l’effet de surprise, voir leur style offensif au sein de la même équipe promet d’être excitant !

Qu’attendre pour 2021 ?

On ne peut qu’attendre mieux qu’en 2020 ! L’équipe s’est nettement améliorée lors du mercato et un record de victoires pour cette équipe est largement envisageable. Battre 33 victoires sur une saison complète est largement à leur portée et il le faudra pour envisager de remonter sur le podium de classement par équipe.

Sur les GT, l’apport de Majka en plus de David De la Cruz va être bénéfique pour Pogacar. Ils devront l’épauler et l’aider à remonter sur la plus haute marche du Podium du TdF ou de la Vuelta.

Matteo Trentin, Kristoff et Hirschi vont être à leur aise sur les classiques printanières. Gaviria, s’il est à 100% devrait glaner de nombreux succès sur des sprints massifs notamment sur le Giro.

La connexion italienne Formolo-Conti-Ulissi va permettre d’apporter de nombreux succès sur des courses d’une semaine ou des classiques Italiennes. Le dernier est ralentit par un problème cardiaque, mais devrait pouvoir remonter rapidement sur le vélo.

Pour finir, le jeune Américain, McNulty, qui a finit à une intéressante 15 ème place sur le dernier Giro avec 4 top 10 notamment. L’espoir du cyclisme américain peut progresser dans l’ombre de ses coéquipiers et il va confirmer sa progression constante. Lui manque un succès d’étape majeur pour définitivement valider son talent.

Cette équipe va être très intéressante à suivre cette année. Elle n’est pas construite pour écraser les courses comme Jumbo ou Ineos mais ses coureurs ne manquent pas de panache. Ils ne peuvent néanmoins plus se cacher et seront surveiller par les autres coureurs. Ne pas finir dans les top teams à la fin de l’année avec le deuxième budget et de tels coureurs serait une anomalie. Ils se sont donnés les moyens, à eux de convertir sur la route maintenant.

Effectif complet : AYUSO Juan (18 ans), ARDILA Andrés Camilo (21 ans), BJERG Mikkel (22 ans), BYSTRØM Sven Erik (29 ans), COVI Alessandro (22 ans), DOMBROWSKI Joe (29 ans), POGAČAR Tadej (22 ans), HIRSCHI Marc (22 ans), MCNULTY Brandon (22 ans), OLIVEIRA Rui (24 ans), OLIVEIRA Ivo (24 ans), MUÑOZ Cristian Camilo (24 ans), RIABUSHENKO Alexandr (25 ans), MOLANO Juan Sebastián (26 ans), TROIA Oliviero (26 ans), GAVIRIA Fernando (26 ans), GIBBONS Ryan (26 ans), CONTI Valerio (27 ans), FORMOLO Davide (28 ans), POLANC Jan (28 ans), MAJKA Rafał (31 ans), TRENTIN Matteo (31 ans), ULISSI Diego  (31 ans), DE LA CRUZ David (31 ans), LAENGEN Vegard Stake (32 ans), MIRZA Yousif (32 ans), KRISTOFF Alexander (33 ans), COSTA Rui (34 ans), MARCATO Marco (36 ans), RICHEZE Maximiliano (37 ans)

Retrouvez ici l’ensemble de nos previews de la saison 2021 :

Alpecin-Fenix : à la découverte des grands tours

Delko : un mélange de jeunesse et d’expérience

B&B Hôtels P/B KTM : une première Grande Boucle qui a ouvert l’appétit

Arkea-Samsic : l’axe Rennes-Bogota à maturité

Team Total Direct Energie : nouvelle saison, nouvelles têtes d’affiche

Intermarché-Wanty Gobert : Entre transition et apprentissage

Qhubeka Assos : Aru le revanchard ?

Israel Start-Up Nation : à la conquête de l’Ouest

Cofidis : Guillaume Martin, l’arbre qui cache la forêt ?

Movistar : un nouveau chapitre

BikeExchange, projet du bout du monde

AG2R Citroën : en mode classique !

Lotto Soudal : tout pour Caleb ?

Bahrain-Victorious, all-in sur Landa.

EF Education-Nippo : La vie en rose

Groupama-FDJ : Nouveaux rois du peloton ?

Trek Segafredo, la vieille garde et les jeunes loups

Astana-Premier Tech : Jeunesse lève-toi !

Team DSM : Le début de la faim

Ineos Grenadiers : L’Empire contre-attaque !

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :